Cote d'Ivoire: Réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI - Amadou Gon Coulibaly « vend » la Côte d'Ivoire

Arrivé mercredi dernier, à Washington DC, pour prendre part aux Réunions de Printemps de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International (FMI), le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a présenté les potentialités économiques et l'environnement des affaires de la Côte d'Ivoire au soussecrétaire américain au Commerce, Gilbert Kaplan, à qui il a accordé une audience, hier.

Au cours de cette rencontre, le Premier ministre ivoirien a souligné que la transformation agro-industrielle, notamment du cacao et de l'anacarde en vue du développement de chaînes de valeurs, constitue une priorité nationale.

Pour sa part, le sous-secrétaire américain au Commerce a dit l'intérêt du gouvernement américain de voir l'investissement privé américain se renforcer en Côte d'Ivoire.

« Le secteur privé américain est intéressé à investir dans l'agro-industrie, le transport, l'énergie, les routes et bien d'autres domaines en Côte d'Ivoire », a-t-il assuré.

A noter que la coopération entre la Côte d'Ivoire et les Etats-Unis s'est intensifiée, grâce à une bonne gouvernance qui a renforcé la confiance des investisseurs privés américains dans l'économie ivoirienne.

Cela s'est traduit, entre autres, par leur part croissante dans les Eurobonds 2014 et 2015, avec respectivement, 50% et 62%, en termes de répartition géographique.

Par ailleurs, l'éligibilité du pays en 2015 au Programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC) a permis de bénéficier en 2017 de 315 milliards de FCFA pour le financement de divers projets de transports et de renforcement des compétences pour l'employabilité et la productivité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.