Congo-Kinshasa: La Police MONUSCO sensibilise les FARDC sur les mesures de prévention contre Ebola

communiqué de presse

Beni, le 11 avril 2019 - Le « Task-Force Ebola » de la Police de la MONUSCO s'est rendu au camp militaire de Mambangu, sous la direction du « team leader » l'officier de police individuel (IPO) des Nations unies, Papa Serigne Mbaye.

Devant, une assistance composée de deux cent cinquante (250) militaires des Forces armées de la RDC *FARDC), dont cinquante (50) officiers, les policiers des Nations Unies ont présenté leur équipe. Le Team leader dira que le task-force Ebola est mis en place par le Chef de la composante le Général Awalé Abdounasir, soucieux de protection des civils comme le stipule le mandat de la MONUSCO.

Les raisons de la création de l'équipe qu'il dirige, dira-t-il, c'est « d'aider les équipes de riposte en les sécurisant mais aussi dans la localisation des malades d'Ebola ou des personnes qui ont eu des contacts avec eux et qui ont quitté la zone».

Pour Papa Serigne Mbaye, ce deuxième aspect permet de connaitre l'origine des nouveaux cas et surtout d'éviter la propagation de l'épidémie en dehors de Beni et de Butembo. Il a ajouté que le volet sensibilisation occupe aussi un volet important dans leurs missions quotidiennes.

Papa Serigne Mbaye dira que c'est d'ailleurs la raison pour laquelle ils sont venus dans le camp pour une sensibilisation sur la maladie à virus Ebola. Il a invité les militaires à adhérer au respect des mesures préventives, surtout le lavage des mains, et à signaler au corps médical toutes personnes présentant des signes de fièvre.

L'équipe de la Police MONUSCO dira que le respect de ces mesures pourra éviter une contamination aux seins des FARDC.

A sa suite, le Colonel KANTE, représentant le Général Jérôme CHIKO, a remercié la Composante Police pour cette belle initiative qui semble, selon lui, dépasser le mandat qui lui est assigné. Il dira que l'ensemble des membres du camp Mamabangu, militaires comme leurs familles, vont respecter scrupuleusement les conseils des policiers des Nations Unies pour éviter toute contamination.

Selon le Colonel KANTE, les militaires aussi vont se mettre à la sensibilisation auprès des populations pour stopper la propagation de la maladie a virus Ebola.

A l'issue de l'activité, les policiers des Nations Unies ont remis un lot de matériels composé de sceaux, de bassines, de tabourets, de gants, de savons et de gels entre autres destinés au lavage des mains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ebola

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.