Togo: Les Togolais en perdent leur latin

15 Avril 2019

'Un parti politique digne de ce nom doit toujours être prêt pour toutes les consultations électorales. Nous devons êtres prêts. Nous devons également nous mobiliser massivement, très massivement, pour que ces élections soient transparentes, équitables et acceptées par tous', a déclaré Jean-Pierre Fabre, le leader de l'ANC (opposition), lors d'un rassemblement de ses sympathisants dimanche à Atakpamé (164km de Lomé).

Il y a 4 mois, le même Jean-Pierre Fabre avait décidé de boycotter les législatives. Un revirement spectaculaire, mais qui n'est pas le premier dans sa logue carrière politique.

L'ex-chef de l'opposition parlementaire a comparé son combat à celui des Algériens. 'Nous avons commencé la lutte bien avant eux, mais depuis 90, rien ne s'est passé chez nous, contrairement à l'Algérie', a-t-il regretté »

Mais il ne perd pas totalement espoir : 'Nous devons garder espoir et intensifier la lutte à travers la mobilisation sur toute l'étendue du territoire. Le maître mot, c'est la mobilisation'.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.