15 Avril 2019

Madagascar: Tenues vestimentaires et agression sexuelle - Les excuses du ministère de l'Education Nationale

Le tollé engendré par une publication sur la page Facebook du ministère de l'Education Nationale et de l'Enseignement technique et professionnel, a rapidement fait réagir le numéro Un par intérim de ce ministère, en présentant des excuses au public à travers un communiqué.

Cette publication faisant un lien entre les agressions sexuelles et les tenues vestimentaires des filles/femmes, a ainsi fait l'objet d'un désaveu du ministre par intérim. Il faut dire que la publication en question a été rapidement au cœur d'une polémique et suscité des réactions des plus incisives de la part des internautes et utilisateurs de Facebook. Dans un communiqué publié le 13 avril 2019, le ministère a ainsi présenté « ses excuses et condamne fermement la diffusion d'une telle image à caractère maladroit et choquant de ce message ». Et ajoute que le ministère « prend les mesures nécessaires afin de sanctionner de tels agissements contraires à l'éthique et à la morale ».

Le ministère reconnaît ainsi que « le fait de relier le port d'une tenue vestimentaire quelconque par une fille ou une femme à la probabilité d'une violence sexuelle perpétrée contre elle, n'est pas la meilleure façon de sensibiliser sur la nécessité de décence dans l'éducation des enfants malagasy » et « ... affirme que rien ne peut justifier les agressions sexuelles qui pourraient être commises envers les filles et les femmes, et encore moins leurs tenues vestimentaires ». Le même communiqué souligne que le ministère a pris les mesures qui s'imposaient dès la vue de cette publication controversée - celle-ci a été supprimée depuis - et prévoit une sanction à l'encontre de son auteur. Dans la même foulée, l'office de l'éducation de masse et des citoyens auprès du ministère sera restructuré.

Madagascar

Composition du gouvernement - Le jeu est ouvert

Les souhaits exprimés par des députés désireux de voir certains d'entre eux faire partie du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.