Gabon: Ministère du travail - Les partenaires sociaux exigent le retrait des mesures qui fâchent

Madeleine Berre, ministre Gabonaise de la Fonction publique, de l'Innovation, du Service public et du Travail, a tenu une réunion avec les partenaires sociaux en vue de préparer le prochain dialogue social qui se tiendra dans le pays. La rencontre s'est déroulée le lundi 15 avril au siège dudit ministère.

Les échanges ont porté sur l'intérêt des récentes mesures gouvernementales. Les responsables syndicaux ont convergé dans le sens de l'apaisement et du retrait de toutes « ces mesures gouvernementales qui n'honorent et ne grandissent pas notre pays le Gabon ». Ils estiment qu'il serait judicieux que le gouvernement mettent en application les décisions qui sortiront de ce nouveau dialogue social.

Il était très important pour la ministre, d'entendre les responsables des confédérations et des centrales syndicales : « Il était nécessaire que nous puissions nous retrouver afin de voir ensemble et de préparer la rencontre, dans les tous prochains jours, du dialogue social que nous aurons avec le 1er ministre chef du gouvernement, dont les échanges porteront sur vos préoccupations. Aussi, je tiens à vous réaffirmer l'attachement et l'esprit d'ouverture dont tient le Premier ministre pour la réussite de ce dialogue ».

Présents à cette rencontre, les représentants de la Confédération nationale des syndicats du secteur de l'éducation ont souligné une préoccupation majeure : « Mme la ministre nous sommes heureux d'échanger avec vous ce jour, mais sachez que la CONASYSED voudrait savoir si elle sera conviée à ce dialogue, car elle est suspendue de toutes activités jusqu'à nouvel ordre par ce même gouvernement ? » a interrogé Jean-Rémy YAMA, s'exprimant au nom d'un syndicat interdit d'expression. La réponse de la Ministre a dévoilé que la sanction de ce mouvement syndicale pourrait être levée :« En ce qui concerne la CONACYSED, votre doléance est prise en compte. Je demanderais à tous, pour une visibilité du fichier syndical, que les responsables des confédérations et des centrales syndicales puissent se rapprocher de mes deux secrétaires généraux du ministère (du travail et de la fonction publique), pour l'enregistrement de leurs centrales et syndicats ».

A l'issue de la rencontre, la ministre Madeleine Berre a rassuré ses hôtes que toutes leurs préoccupations seront prises en compte et transférées à qui de droit pour une bonne analyse avant ledit dialogue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.