15 Avril 2019

Cameroun: Dimanche des rameaux - Mgr jean Mbarga invite les fidèles à être de bons chrétiens

C'est la principale invitation lancée par l'archevêque métropolitain de Yaoundé au cours de la célébration eucharistique dimanche 14 avril 2019..

C'est en masse que les chrétiens catholiques, branche de rameau en main, ont convergé vers les églises dimanche 14 avril 2019. C'était pour célébrer « Dimanche des rameaux » qui symbolise l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem et marque également le début de la semaine sainte. Hier à la Cathédrale Notre-Damedes- Victoires à Yaoundé, c'était l'occasion pour l'archevêque métropolitain, Mgr Jean Mbarga d'inviter les fidèles à adopter l'attitude du bon chrétien, tel que prescrit par les Saintes Ecritures.

S'inspirant des textes tirés du livre d'Isaïe au chapitre 50 versets 4 à 7 à la lettre aux Philippiens chapitre 2 versets 6 à 11, le célébrant a expliqué que le règne de Dieu ne se construit pas sans peine et persécutions. Cette célébration eucharistique était également l'occasion pour les chrétiens de se préparer pour la passion du Christ.

Ainsi, les textes de l'évangile de Saint Luc chapitre 22 versets 14 à 23 et verset 56 ont été lus en choeur. Selon Mgr Jean Mbarga, « Le dimanche des rameaux a une double connotation. Il marque l'entrée de Jésus à Jérusalem et la passion du christ. La glorification du Christ par la foule le jour du dimanche des rameaux a provoqué la colère des autres forces qui conspirent pour mettre fin à cette gloire bien méritée du Christ.

Combien de fois des services que vous avez rendus vous ont attiré haine et conspiration ? », a questionné le prélat. Il a ensuite invité les uns et autres à continuer à faire le bien malgré les difficultés.

« La mort de Jésus apparaît clairement ici comme une décision violente contre un bienfaiteur de l'humanité, contre un Dieu qui s'est fait homme pour que tous aient la vie en abondance. Tout cela veut dire que dans le destin de l'homme, il y a des persécutions, le message de fond est que lorsque vous avez choisi de faire du bien, sachez qu'il y aura toujours des forces de résistance, de paralysie et d'anéantissement du bien que vous faites. Le monde du bien est en permanence persécuté par le monde du mal. Heureusement, le bien triomphe toujours du mal. Ce dimanche des rameaux nous donne la certitude que nos combats contre le mal ne sont pas vains », a rappelé Mgr Jean Mbarga.

Cameroun

Maurice Kamto et ses alliés refusent de se rendre au tribunal

Maurice Kamto et ses alliés refusent de se rendre au tribunal pour protester contre les violences à… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.