Angola: Le projet aurifère permettra à l'Etat d'encaisser 64 millions USD / an

Luanda — Soixante-quatre millions 376 mille dollars correspondront à la perception annuelle, résultant de la vente de 53.647 onces, qui seront produites au cours du premier semestre de cette année dans le projet d'exploration aurifère Chipindo, dans la province de Huíla.

L'exploration expérimentale, dans le cadre de ce projet qui a créé 70 emplois, a débuté en mars dernier, a annoncé jeudi à la presse, à Luanda, l'administrateur de la Ferrangol, Kayaya Kahala.

Le gestionnaire, qui s'adressait à la presse lors de l'ouverture des Journées sur la Journée du Travailleurs Minier, sous le slogan "Ressources minérales: un engagement pour le développement de l'Angola", a affirmé que la société s'était engagée dans une production aurifère à grande échelle et à augmenter les emplois.

L'ingénieur a également indiqué que d'autres projets d'exploration de l'or avaient déjà atteint un stade avancé, son entrée en service étant prévue pour le second semestre de cette année.

Il s'agit des projets Buco-Zau et Lufo, situés à Buco-Zau et à Belize, dans la province de Cabinda, d'une production annuelle estimée à 3 885 onces, ainsi que du projet Tiandai Mining, situé à Nambuangongo, dans la province de Bengo.

Sur le marché international, le prix de l'once d'or varie entre 1 000 et 1 500 USD. Une once équivaut à 28,34 grammes.

En ce qui concerne les autres minéraux, il a annoncé que des négociations étaient en cours avec des investisseurs nationaux et étrangers en vue de lancer l'exploitation du fer dans la province de Huíla (projet Cassinga).

La séance d'ouverture de la journée des ouvriers des mines, qui sera célébrée le 27 avril, dont l'événement principal se tiendra dans la province de Huambo, était présidée par le secrétaire d'État à la Géologie et aux Mines, Jânio da Rosa Victor.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.