15 Avril 2019

Angola: L'INAC à Luanda encourage les familles à signaler les cas de violence

Luanda — L'Institut national de l'enfant, dans la province de Luanda, a encouragé, dans la municipalité de Viana, dans la capitale du pays, les familles à signaler aux autorités policières tous les cas de violence à l'encontre de mineurs

Cet appel a été lancé par Ana Silva, responsable de l'INAC Luanda, lors du séminaire sur la municipalisation des organigrammes et des paramètres de prise en charge des enfants et des adolescents victimes de violence.

Elle a indiqué que tous les événements devraient être signalés à la police, en tant qu'organe d'État chargé de résoudre les cas de violence physique auxquels de nombreux enfants sont soumis.

La responsable de l'INAC a déploré le fait que certaines familles choisissent encore d'utiliser les médias pour dénoncer les abus commis contre les enfants.

Il a fait savoir que l'INAC avait pour mission de sensibiliser les familles afin de transmettre une éducation adéquate aux enfants. Selon Ana Silva, le déni de paternité et le travail infantile sont les principales formes de violence à l'encontre des enfants à Luanda, ajoutant que, pour mettre fin à cette situation, elle a donné des conférences dans les marchés, les églises et les écoles. Au cours de cette activité de deux jours, les participants ont abordé des sujets tels que "Documents et attributions du tribunal pour mineurs dans le contexte de la municipalisation des services", "Comment s'occuper des enfants et des adolescents sous l'effet de substances psycho-actives", entre autres.

Angola

Football - Les joueurs angolais manquent la concentration pour le CHAN

Les athlètes de la sélection nationale de football convoqués par la FAF pour le match du 03… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.