16 Avril 2019

Algérie: La construction de la Grande mosquée d'Alger critiquée

La Grande mosquée d'Alger est un projet pharaonique d'Abdelaziz Bouteflika. Son coût officiel s'élève à plus d'un milliard de dollars. C'est la troisième plus grande mosquée du monde, après les lieux saints de l'islam à La Mecque et Médine. Mais pour les Algériens, elle est surtout le symbole de la mégalomanie et de la gabegie d'un président qui a régné durant 20 ans. Aujourd'hui, Abdelaziz Bouteflika est parti, poussé à la démission par la rue et il laisse derrière lui un impressionnant édifice pas tout à fait encore achevé. Reportage.

Depuis la terrasse de son appartement sur les hauteurs de la capitale, Djalil a une vue directe sur l'imposant minaret de cette Grande mosquée d'Alger. C'est un véritable gratte-ciel de 265m de haut qui surplombe le front de mer. Pour le jeune homme, cette mosquée est une splendeur qui aurait été une fierté pour l'Algérie, si malheureusement le peuple ne manquait pas de tout.

« Au lieu de nous construire la plus grande mosquée d'Afrique, ils auraient dû nous construire le plus grand hôpital d'Afrique, estime Djalil. Le président Bouteflika lui-même est soigné en Suisse et en France, mais les pauvres citoyens, eux, ils sont contraints de rester ici. En Algérie, une simple grippe peut vous tuer. »

Le chantier de cette gigantesque mosquée en pierre blanche a été lancé en 2012. Aujourd'hui, non seulement il accuse trois ans de retard, mais en plus le budget initial d'un milliard de dollars aurait été largement dépassé. Pour Djalil, c'est un énorme gâchis.

« Regardez, au pied de cette Grande mosquée, il y a une autre mosquée qui existait déjà à cet endroit. En Algérie, il y a une mosquée à chaque coin de rue. Vous imaginez un peu ? Cette Grande mosquée peut accueillir 120 000 fidèles. Jamais ils ne réussiront à la remplir », dit-il.

La Grande mosquée d'Alger occupe une surface équivalente à 28 terrains de football. Elle compte un musée, un centre culturel, un institut de formation et une bibliothèque. Elle devait prochainement être inaugurée par Abdelaziz Bouteflika, mais avec sa démission personne ne sait quand sera lancé le premier appel à la prière du minaret le plus haut du monde.

Algérie

Présidentielle - Une élection sans candidats?

En Algérie, les candidats à la présidentielle prévu le 4 juillet n'ont plus que quelques… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.