Maroc: Premier Forum sur la liberté de la presse à Guelmim

Le 1er Forum sur la liberté de la presse s'est ouvert, mercredi à Guelmim, sous le thème « Le renforcement de la démocratie et des droits de l'Homme est tributaire d'une véritable liberté de la presse et d'une communication institutionnelle permanente».

Initié par le Forum du Sud pour la presse et les médias de Guelmim, cet événement de trois jours, ambitionne de faire connaître les acquis de la pratique des médias et de la liberté d'expression ainsi que le droit d'accès à l'information contenu dans le Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l'Homme (PANDDH).

Il s'agit également, selon le président du Forum, Mohamed Denfour Behnas, de présenter des recommandations à même d'assurer une meilleure application des dispositions stipulées dans le PANDDH dans son volet relatif à la liberté de la presse. Pour sa part, le directeur régional de la culture et la communication (département de la communication), Mohamed Zahour, a mis l'accent sur la relation entre le système des droits de l'Homme et celui de la presse, notant qu'il s'agit "d'une relation de concordance" en ce sens que l'évolution que connait le domaine des droits de l'Homme est accompagnée d'une évolution dans les médias.

Le forum, initié en partenariat avec la direction régionale de la culture et de la communication et en coordination avec le ministère d'Etat chargé des droits de l'Homme et le Centre marocain des Droits de l'Homme (section de Guelmim), a examiné plusieurs axes dont "La liberté de la presse dans le sillage du Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l'Homme : entre législation et réalité", «La position de la presse digitale dans le paysage médiatique" et "La pratique médiatique sur fond des nouveautés juridiques".

Une session de formation sur "la communication institutionnelle" est organisée dans le cadre de ce forum au profit des chefs des services extérieurs et des responsables des divisions, services et bureaux de communication dans les administrations publiques et les conseils élus à Guelmim. Le programme prévoit également une visite au centre pédagogique de l'établissement pénitentiaire à Bouizakarne, et l'organisation d'un atelier de formation au profit des pensionnaires de cet établissement axé sur les techniques de photographie et le montage cinématographique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.