Madagascar: Armée Malagasy - Passation dans la continuité au sein de l'Etat-Major Général

Poursuivre les actions déjà menées par son prédécesseur comme la participation active de l'Armée Malagasy dans l'opération de pacification des zones réputées rouges dans le pays.

Ainsi se résume le programme à court terme du nouveau Chef d'Etat-major général de l'Armée Malagasy (CEMGAM) , le Général de Division Théophile Justin Rakotonirina qui vient de prendre officiellement son poste, hier. La cérémonie de passation de service entre lui et le CEMGAM sortant, le Général de Division Lantoarinjato Razafindrakoto a été effectuée hier dans l'après-midi à Andohalo.

En réalité, le nouveau nommé n'est plus étranger dans le fonctionnement de cet Etat-major. Il a déjà travaillé avec son prédécesseur en tant que 2e adjoint de ce dernier avant sa désignation à ce poste.

En effet, il est déjà bien rodé pour accomplir les missions qui l'attendent dont la concrétisation des directives du Ministre de la Défense Nationale pour la mise en oeuvre de la Politique générale de l'Etat (PGE).

Parlant de ses priorités, le CEMGAM a annoncé l'envoi des militaires pour le rétablissement de la sécurité dans le Moyen- Ouest dans le cadre de la mise en place des Zones rurales Prioritaires de Sécurité (ZRPS), vers la fin de la semaine en cours.

Appelée ZRPS Charlie, cette nouvelle unité va travailler dans le district de Morafenobe, Morondava, Ankavandra, et la région Itasy. Dans son allocution à l'occasion de cette cérémonie, le Général de Division Théophile n'a pas manqué de louer les œuvres accomplies par son prédécesseur.

Telles sont la mise en place des Bataillons Inter-Armes pour lutter contre les actes de banditisme, la participation de l'Armée Malagasy dans des différentes manœuvres militaires nationales et internationales. Des actions dont l'objectif est de renforcer la capacité et l'efficacité de l'Armée Malagasy.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.