Afrique: L'UA menace de suspendre le Soudan de l'organisation si l'armée demeure au pouvoir

ADDIS ABEBA - L'Union africaine (UA) a menacé lundi de suspendre le Soudan de l'organisation panafricaine si l'armée, à la tête du pays depuis la destitution du président Omar el-Béchir, ne cède pas le pouvoir à une "autorité politique civile" d'ici une période de 15 jours.

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA "demande que l'armée soudanaise se retire et remette le pouvoir à une autorité politique civile (...) d'ici à 15 jours maximum", a indiqué le Conseil dans un communiqué.

Le Conseil appelle l'autorité civile qui sera au pouvoir à mener "un processus inclusif et consultatif impliquant tous les acteurs et intervenants politiques soudanais" afin de trouver un accord sur les modalités de la transition menée par cette autorité civile.

Dans le cas contraire, certains protocoles de l'UA seront mis en place, dont "la suspension de la participation du Soudan à toutes les activités de l'UA jusqu'au rétablissement de l'ordre constitutionnel", ajoute le communiqué.

Les contestataires contre le nouveau pouvoir en place au Soudan ont réclamé lundi la dissolution du Conseil militaire aux commandes du pays depuis jeudi et son remplacement par une instance civile.

Le Conseil militaire qui veut diriger la période de transition après la destitution du président Omar-el Bachir trouve des difficultés à convaincre les Soudanais, qui réclament à ce que la période de transition soit gérée par un gouvernement civil en attendant l'organisation de l'élection présidentielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.