16 Avril 2019

Gabon: Démarrage de la 2ème édition des « Rencontres théâtrales de Lébamba »

Lébamba, le 15 avril - La 2ème édition des « Rencontres théâtrales de Lébamba », de l'association Paroles de femme du Gabon, s'est ouvert, le 15 avril 2019, avec une série de formation de jeunes et de femmes des troupes de théâtre de Lébamba, Fougamou, Mouila et Ndendé sur l'écriture dramatique et la mise en scène, la diction et l'interprétation.

En plus de ces formations, ces troupes composées de jeunes et de femmes, le festival comprend des formations sur le management artistique, l'entrepreneuriat culturel et la communication des organisations ainsi qu'un prendra fin le 21 avril courant. Les « Rencontres théâtrales de Lébamba » sont un espace d'expression et de formation des femmes et des jeunes de théâtres aux fins qu'ils soient dotés de compétences pour prendre une part très active la vie politique, économique et sociale du pays. Elles se dérouleront en deux phases : la première est portée par les sessions de formation sur les différents registres en matière de théâtre.

La seconde est un Festival de théâtre qui constitue la partie pratique des enseignements. Car les différents participants du Festival seront les troupes ayant suivis les formations de la première phase. Les « Rencontres théâtrales de Lébamba » est un projet de l'association Paroles de femme du Gabon, financé par l'UNESCO à travers la Commission nationale gabonaise pour l'UNESCO, grâce aux programmes de participation. Elles s'inscrivent également dans le cadre de la célébration du mois de la femme décrétée par le Gouvernement gabonais pour la période du 8 mars au 17 avril 2019.

Le projet né la faible participation des femmes et des jeunes à la vie publique du Gabon. Or ce dernier a ratifié diverses conventions internationales sur l'élimination de toutes formes de discrimination à l'égard des femmes, dont l'Agenda 2030 des Nations-Unies qui est l'engagement de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable tel que le numéro 5 qui est au cœur de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes et des filles. Il est alors une occasion donnée au secteur de la culture de contribuer au développement du pays.

La séance de formation avec les jeunes du lycée de Lébamba s'est faite à travers l'interprétation de l « Histoire d'Awou » de l'écrivaine gabonaise Justine Mintsa. Il s'agit de l'histoire d'une jeune lycéenne qui tombe enceinte d'un enseignant quinquagénaire à la cause de la pauvreté de sa famille et les vices de son établissement, en occurrence les enseignants qui demandent aux jeunes

Filles d'avoir des rapports sexuels avec eux et exploitent les jeunes garçons pour des travaux ménagers, tout ceci pour leur assurer le passage en classe supérieure.

Gabon

KOULA MOUTOU - Jean Massima et Hugues Mbandinga Madiya célèbrent les mères

C'est parce que les mères sont précieuses que le député du deuxième arrondissement de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.