Sénégal: Bambey - Marche de protestation des populations de Barry Ndondol

Les populations de la localité de Barry Ndondol, dans l'arrondissement de Ngoye, ont organisé hier, lundi 15 avril 2019, une marche pacifique de protestation. Elles réclament entre autre la réalisation d'infrastructures sociales de base dans le cadre du PUDC 2.

C'est sous un soleil accablant que les populations de la localité de Barry Ndondol dans la commune de Ngoye ont battu le macadam.

Ces marcheurs qui arboraient des brassards rouges ont marché de Barry Ndondol au chef-lieu de leur commune à bord de charrettes pour manifester leur colère. Il s'agit principalement d'un manque d'infrastructures routières et d'infrastructures sociales de base qui sévit dans leur zone.

Principalement, de l'impraticabilité de la route Bambey Barry sur une distance de 12 km, surtout en période hivernale.

Brahima Lamp Mbaye explique : « nos doléances sont les suivantes : le bitumage de la route Bambey-Barry Ndondol sur un linéaire de 20 km, la création d'un Cem de proximité à Barry, la création d'un lycée entre Batal Sessene et Ndialit, la construction et l'équipement d'au moins 5 postes de santé dans la commune et l'érection du poste de santé de Ngoye en centre de santé et le fonçage d'un forage entre Baka Kague et Barry.

Et de poursuivre : « nous voulons la formation et le financement des femmes, la construction d'un stade municipal à Ngoye, l'ouverture de 3 domaines agricoles communautaires pour endiguer le phénomène de l'exode rural et la construction d'une brigade de gendarmerie.

Ibrahima Ly, l'un des porte- paroles d'ajouter que « l'eau constitue notre principale difficulté. Les 700 élèves de l'école élémentaire ne disposent pas d'eau. Les élèves puisent souvent des bidons de 5 litres pour permettre aux enseignants de pouvoir boire de l'eau. Nous voulons accéder à l'électricité.

L'électrification rurale a touché dans la première phase du PUDC Ngoye et Ngascop. Nous voulons que le réseau électrique puisse arriver jusqu'à Barry dans la 2éme phase du Pudc (Programme d'urgence de développement communautaire).

Ces marcheurs encadrés par les éléments de la brigade de gendarmerie de Bambey ont remis un mémorandum au Sous-Prefet de Ngoye Mouhamadou Moustapha Thiandoum qui a promis de le transmettre à qui de droit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.