Angola: Quinzinho sera enterré à Lisbonne

Luanda — L'ancien footballeur angolais Joaquim Alberto da Silva, dit Quinzinho, décédé lundi 15 avril, sera enterré dans la ville portugaise de Lisbonne dans les prochains jours, à la demande de sa famille.

Le footballeur Xandi Silva, le premier fils de Quinzinho, insiste sur le fait que son père soit enterré à Lisbonne, tout comme sa mère, selon des informations fournies à l'Angop par des sources familiales.

Originaire de Luanda (Angola), Quinzinho faisait l'habituel footing dans la région d'Alverca, lorsqu'il s'est senti mal et a subi un arrêt cardiaque.

L'ancien footballeur a excellé dans les formations d'ASA (Angola), de FC Porto (Portugal) pour sa rapidité et sa capacité à tirer, ainsi que dans l'équipe nationale, qui a marqué le premier but en premier match de l'Angola dans une phase finale de la Coupe des Nations (CAN) en 1996, en Afrique du Sud.

Lors de la compétition continentale de 1998, au Burkina Faso, il a marqué deux fois. Il a fait 25 matches pour les Palancas Negras, marquant 9 buts au total.

L'ancien attaquant a également joué pour Rio Ave, Farense, Desportivo das Aves, Estoril de Praia (équipes du Portugal) et Rayo Vallecano (Espagne).

À Porto (1995/96 et 1998/99), il a joué 24 fois et marqué 8 buts, étant ses meilleures saisons à l'étranger.

Il a terminé sa carrière en Angola où, en 2017, il a été entraîneur adjoint du Recreativo de Libolo, club du championnat national de football de première division "Girabola".

Outre l'ASA, il a également évolué en Angola pour le Recreativo de Caála, avant d'évoluer dans plusieurs clubs en Chine. Au cours de sa carrière sportive, il a disputé 194 matchs et marqué 53 buts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.