16 Avril 2019

Sénégal: Abbé Michel Coumba Cor Séne - «Nous sommes plongés dans la consternation»

"C'est un sentiment de tristesse qui nous anime. Comme le dit l'apôtre Paul: « nous sommes un corps et dans un corps, quand un membre souffre, c'est tous les membres qui souffrent. Savoir tout ce que représente cette Cathédrale Notre-Dame de Paris dans la vie de l'église de France et même au-delà dans la vie de l'église universelle et voir un tel édifice tomber en quelques heures dans des ruines pareilles, ça ne peut que nous plonger dans la consternation .

Mais, nous ne sommes pas désespérés. Nous sommes des hommes de foi et nous savons que tout ce qui est bâti sur cette terre passe et que l'unique corps qui demeure, c'est le corps du Christ qui est l'église. Jésus a dit à Pierre: « les puissances du mal ne pourront pas ébranler cette église. Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtis mon église ».

Donc, au-delà de ce bâtiment physique qui s'effondre, c'est sûr que le corps que forment les Chrétiens de France est atteint, mais en tant qu'hommes de foi, nous continuons la marche sur cette terre en disant: « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ».

Donc, que toujours toutes nos constructions puissent avoir le Seigneur au centre et que nous renforcions d'abord la communion de l'église avant de nous engager dans la construction des édifices physiques.

En tout cas, un sentiment de tristesse, mais aussi une prière dans l'espérance en communion avec toute l'église de France, surtout en cette semaine sainte.

Au niveau historique et culturel, c'est sûr que c'est une grande perte et on parle de tableaux et autres statuts qui datent du treizième siècle. Une grande perte pour l'humanité. Mais, comme je l'ai dit, ça nous rappelle quelque part que rien dans cette vie ne demeure, tout passe ».

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.