Algérie: Le président du Conseil constitutionnel Tayeb Belaiz jette l'éponge

A la tête de cette institution depuis le 21 février dernier, Tayeb Belaiz quitte le fauteuil du président du Conseil constitutionnel. C'est lors d'une réunion tenue ce mardi, qu'il a informé les membres du Conseil de sa décision. «J'ai présenté ma démission au chef de l'État» dixit-il.

Dans sa lettre de démission, M. Belaiz exprime au président Bensalah, son souhait que Dieu préserve l'Algérie et son peuple de tout danger.

A noter que Tayeb Belaiz est un fidèle de l'ex-président Abdelaziz Bouteflika, contraint par son peuple à quitter le pouvoir. Lors de sa prestation de serment en février, Tayeb Balaiz avait juré loyauté à Bouteflika, il vient d'accomplir sa mission. Avec ce départ poussé par la rue, l'Algérie continue à vivre sa seconde crise majeure après celle liée à la démission au forceps de son Président Bouteflika.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.