Congo-Kinshasa: Kinshasa - Deux Sénateurs français reçus par le Président du Sénat congolais

Lundi 15 avril dernier, à Kinshasa, le Sénateur Mamboleo Mughuba, Doyen d'âge et Président du Bureau provisoire de la Chambre Haute du Parlement congolais, a reçu en audience dans son bureau deux Sénateurs français, respectivement membres du groupe interparlementaire d'amitié France-Afrique Centrale.

Il s'est agi d'une visite diplomatique ayant pour objectif le renforcement des liens entre partenaires en affaires. Car, ont avancé les Sénateurs français Christophe-André Frassa et Jean-Marie Bockel, les Instances parlementaires ou les Institutions ont été renouvelées, simultanément les personnes ont également été changés. D'où, la nécessité de resserrer les liens, souder de nouveau les relations entre la France et l'Afrique en général, particulièrement la RDC. Car, les deux pays possèdent un soubassement commun et unificateur qui n'est autre que la langue. Dans plusieurs sociétés, en effet, la langue constitue une force réelle, non négligeable et nécessaire, capable de rapprocher les personnes, les institutions et les nations. Ce, étant donné qu'elle génère une compréhension facile, des intérêts rapprochés et une communication harmonieuse.

Par ailleurs, satisfaits de l'hospitalité remarquable dont a fait montre le premier Sage de la République, du moins jusqu'à preuve du contraire, les homologues français ont promis de privilégier et mettre en avant la diplomatie parlementaire entre les deux nations.

En somme, bien que les Instances définitives ne soient pas convenablement assises, le Sénateur Mamboleo, exprimant le désir de voir la Chambre Haute faire des pas en avant, coopère d'ores et déjà avec ses égaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.