Angola: Le ministre annonce la reprise des travaux du tronçon Onzo / Muxaluando

Caxito — Les travaux du tronçon Onzo / Muxaluando dans la municipalité de Nambuangongo, dans la province de Bengo, paralyséa il y a quatre ans, vont bientôt reprendre, a annoncé mardi, à Caxito, le ministre de la Construction et des Travaux publics, Manuel Tavares de Almeida.

S'adressant à la presse à l'issue d'une visite de quelques heures à Bengo, Manuel Tavares de Almeida a affirmé que son ministère disposait déjà des fonds et qu'il était en mesure de reprendre les travaux pour achever les 17 kilomètres restant à paver.

A propos des infrastructures intégrées de Caxito, évaluées à environ 69 millions 173 mille USD et avec une exécution matérielle de 30%, le ministre a expliqué que seul le premier versement de 15% du montant total avait été effectué et qu'il manquait le paiement des factures les services rendus.

"Nous allons travailler avec le ministère des Finances pour résoudre ce problème, qui crée des contraintes pour l'acquisition de bitume visant l'achèvement de l'asphaltage", a-t-il déclaré.

Le projet devrait être achevé en décembre de cette année et comprend la construction de 9,3 kilomètres de réseau routier, de réseaux d'eau de pluie, de télécommunications et d'éclairage public.

D'autre part, le gouvernant a révélé que le ministère de la Construction et des Travaux publics lance l'appel d'offres pour la concession et la construction des ponts de Kifangondo et de Panguila, ajoutant qu'il existait déjà un cadre financier et des conditions réelles pour poursuivre les travaux.

"Ce qui est important, c'est que ce travail soit exécuté rapidement, car tout accident sur ces ponts créerait une très grave gêne pour la région du nord du pays", a-t-il déclaré.

Sur le plan de sécurité routière, Manuel Tavares de Almeida a expliqué que les conditions techniques de la circulation seront rétablies dans certaines routes du pays, puis que le programme d'échelles sera mis en œuvre afin de garantir que le trafic ne dépasse pas ce qui est réglementé, révélant qu'un programme de péage sera également lancé sur les principales routes, ponts et postes frontières.

A son tour, la gouverneure de Bengo, Mara Quiosa, a souligné que les routes étaient toujours gênantes dans la province, en particulier pendant la saison des pluies.

"Nous avons eu beaucoup de contraintes en ce qui concerne le trafic routier à l'heure où la ville de Caxito est en construction et nous entendons l'éviter à l'avenir en créant une voie alternative définitive.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.