Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Cap vers l'élection du bureau définitif

16 Avril 2019

On se dirige progressivement vers la mise en place du bureau définitif de l'Assemblée nationale. Selon un communiqué rendu public hier mardi 16 avril 2019 par le bureau provisoire de cette institution, la plénière de ce mercredi 17 avril, outre la validation de 15 députés fraichement élus à Beni, Butembo et Yumbi, portera sur l'élection et l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale.

On apprend qu'il y a des préalables à remplir, notamment l'adoption du calendrier de l'élection du bureau définitif, le dépôt des candidatures, l'affichage des noms et effigies des candidats et la campagne électorale.

En marge de cette élection, aucun compromis n'a encore été trouvé entre l'opposition et la majorité sur la composition du bureau définitif de l'Assemblée nationale. On laisse entendre que les tractations d'hier dans les couloirs du Palais du peuple entre les deux familles politiques pour un rapprochement ont accouché d'une souris.

Pour la majorité, l'opposition n'a droit qu'au poste de Rapporteur adjoint du bureau définitif alors que l'opposition réclame un deuxième poste celui de 2me vice-président de l'Assemblée Nationale, suite à l'augmentation du nombre de ses élus après la tenue des élections législatives nationales et provinciales à Beni, Butembo et Yumbi.

Faute d'un consensus entre la majorité et l'opposition, il est à craindre que la plénière de ce mercredi se tienne, comme celle de lundi, de nouveau sous haute tension, surtout que l'opposition soupçonne la majorité de chercher à exclure les députés de Beni, Butembo et Yumbi dans la mise en place du bureau définitif.

Dans une déclaration faite après l'échec des négociations avec leurs collègues de la majorité, les députés de l'opposition ont prévenu qu'ils ne cautionneront pas la violation du droit inaliénable des députés de Beni, Butembo et Yumbi, déjà proclamés élus par la Ceni, même si c'est à titre provisoire, de participer à la mise en place du bureau définitif de l'Assemblée nationale.

Concernant la constitution du bureau définitif, l'opposition tient fermement à la stricte application des prescrits de l'article 11 de la loi portant statut de l'opposition en ce qui concerne la représentation proportionnelle de l'opposition et de la majorité dans les bureaux des assemblées délibérantes. Les élus de l'opposition ont aussi rappelé « l'exigence du consensus recommandé à l'article 26 du Règlement intérieur de la chambre basse du Parlement dans la prise en compte du nombre et de l'importance des postes revenant à chaque famille politique, afin de garantir la constitution d'une démocratie apaisée et de contribuer à l'amélioration de la gouvernance démocratique ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.