Afrique de l'Ouest: Oragroup désormais cotée et effectue la plus grosse introduction avec 284,6 milliards de FCFA de capitalisation boursière à la BRVM

Ce 16 avril, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a admis ORAGROUP à sa cote. C'est la plus importante admission jamais réalisée à la BRVM depuis sa création.

Oragroup fait son entrée à la Bourse régionale des Valeurs mobilières (BRVM) et effectue la plus grosse introduction avec 284,6 MILLIARDS DE FCFA de capitalisation boursière à l'introduction.

En effet, après avoir réalisé son Offre Publique de Vente (OPV) d'actions pour un montant de 56,92 milliards de FCFA sur le Marché Financier Régional de l'UEMOA du 29 octobre au 22 novembre 2018, le groupe bancaire panafricain ORAGROUP a fait son entrée ce 16 avril 2019 au Compartiment des actions de la BRVM avec 284,6 milliards de FCFA portant à l'ouverture, la capitalisation boursière de ce marché à 5154 milliards de FCFA.

Il s'agit également de la 15ème banque cotée à la BRVM et la 7ème à intégrer le marché au cours des cinq (5) dernières années sur les neuf (9) nouvelles admissions, lit-on dans un document reçu au Journal de l'économie sénégalaise.

L'entrée de ORAGROUP à la cote de la BRVM porte à 46 le nombre de sociétés cotées sur la place boursière de l'UEMOA et à 02 les sociétés basées au Togo qui y sont inscrites, représentant environ 11,73% de la capitalisation boursière actions de la BRVM.

Se prononçant sur cette entrée, Vincent Le Guennou, Président du Conseil d'administration d'Oragroup et Co-CEO d'Emerging Capital Partners souligne que : « ECP et Oragroup apportent aujourd'hui la démonstration que la finance africaine se développe, qu'elle est au service du financement de nos économies et que nous assistons à l'émergence d'un authentique africapitalisme, capable d'intensifier et d'accélérer la marche vers la croissance du continent, et sa transformation profonde et durable au bénéfice des populations.

La stratégie d'ECP est de créer de la valeur dans chacun de ses investissements en portant toutes les activités de l'entreprise aux standards internationaux pour faire émerger des champions régionaux accompagnés sur la durée ».

« Cette introduction en Bourse constitue à la fois l'aboutissement d'un travail effectué depuis 10 ans mais aussi et surtout une incitation à poursuivre dans la même voie.

La confiance du marché confirme la solidité de notre modèle et le potentiel de croissance de notre Groupe. Oragroup entend utiliser ces nouvelles marges de manœuvre pour investir dans l'extension de son réseau et des services à la clientèle, essentiellement les particuliers et les PME.

Cette augmentation du capital va notamment nous permettre de procéder à des investissements dans la banque digitale, saisir les opportunités de croissance dans les pays d'Afrique Centrale, accroître la notoriété du Groupe auprès de la communauté financière et du grand public, et

renforcer les fonds propres de certaines filiales », explique Binta Touré Ndoye, Directrice Générale d'Oragroup.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.