17 Avril 2019

Afrique: Mise en œuvre des ODD liés à la santé - Le Sénégal en pôle position selon l'Ipar

L'IPAR a présenté le 15 avril dernier, la synthèse du rapport régional de l'étude pilote sur les ODD liés à la santé, conduite au Sénégal, au Burkina Faso et au Ghana, avec l'appui du Crdi. Le Sénégal figure en pole position dans la mise en œuvre des Odd liés à la santé.

C'est ce que contient l'étude de l'Ipar qui a été présenté hier. «Au Sénégal 53% des indicateurs sont renseignés. Cette proportion est évaluée à 40% au Ghana et seulement 21% au Burkina Faso.

En ce qui concerne la désagrégation, les résultats montrent que plus de 75% des indicateurs disponibles peuvent être ventilés suivant la région », lit-on dans le communiqué reçu au Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos).

Toutefois, le niveau de désagrégation est relativement faible pour l'âge et le sexe. En effet, entre 35% (Sénégal) et 47% (Burkina) des indicateurs ne peuvent pas être désagrégés suivant l'âge. Il en est de même pour le sexe où 44% des indicateurs ne peuvent pas être ventilés au Sénégal, 45% au Ghana et 50% au Burkina Faso.

«L'indice synthétique montre que, sur la mise en œuvre des ODD, le Sénégal est devant suivi du Ghana et du Burkina Faso sur la concrétisation des ODD.

Toutefois, suivant les ODD, le constat est que le Ghana est en nette avance sur les ODD2, 3 et 7 mais peine avec l'ODD6. Le Burkina Faso, légèrement en retrait, enregistre sa meilleure performance avec l'ODD2 », renseigne la même source.

Les résultats de cette étude pilote sur la mise en œuvre des objectifs de développement durable liés à la santé recommande, en autres : l'amélioration de la disponibilité des données par l'informatisation des systèmes de collecte des données sanitaires et l'état civil, la mise en place d'un système de financement pérenne des enquêtes régulières et l'implication du secteur privé et de la société civile dans la production des données.

Et pour s'assurer que personne n'est laissé pour compte, une amélioration de la qualité des données par la mise en place d'un dispositif de contrôle de la qualité des données de routine est nécessaire.

Le rapport recommande également la mise en place d'une feuille route, d'une plateforme régionale de renseignement des indicateurs des objectifs de développement durable liés à la santé et l'élaboration d'un agenda, avec l'implication de tous les acteurs (privés, publics, OSC) pour l'atteinte des ODD santé.

Sénégal

La réforme constitutionnelle devant l'Assemblée

Au Sénégal, la réforme constitutionnelle souhaitée par Macky Sall et qui va entraîner… Plus »

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.