17 Avril 2019

Afrique: CAN 2019 - Tout ce qu'il faut savoir sur le tirage la 32e édition

Le vin est tiré. Il faut maintenant le boire. Les équipes qualifiées connaissent leurs adversaires pour la première CAN de football à 24. Le tirage au sort, effectué le vendredi 12 avril dernier au Caire, a permis de constituer les six poules.

Six groupes de quatre équipes qui vont se croiser pour espérer succéder au Cameroun, vainqueur de la 31e édition au Gabon. L'Egypte, pays hôte, hérite d'un tirage plutôt clément. La Côte d'Ivoire et le Maroc se retrouvent pour le choc du groupe D.

Le Cameroun et le Ghana se retrouvent pour un match de revanche dans le groupe F après la victoire des Lions Indomptables sur les Black Stars (2-0) en demi-finale de la CAN 2017.

Mais avant d'en arriver là, on sait déjà que la CAN 2019 se déroulera du 21 juin au 19 juillet dans quatre villes (Caire, Alexandrie, Suez et Ismaïlia). Le top départ de cette 32e messe continentale du football sera donnée, le 21 juin au stade international du Caire avec une opposition EgypteZimbabwe.

La même enceinte accueillera, le 19 juillet, la grande finale qui mettra, évidemment aux prises les deux vainqueurs des demi finales qui seront disputées, le 14 juillet, dans deux stades de la capitale égyptienne.

Les derniers matchs de la première phase s'achèveront, le 2 juillet avec les oppositions des groupes F (Benin-Cameroun, Guinée-Bissau-Ghana) et E (MauritanieTunisie, Angola-Mali).

Les huitièmes de finale mettront en compétition, dès le vendredi 5 juillet, les deux premiers des six groupes auxquels seront adjoints les quatre meilleurs de tous les groupes réunis.

Ce sont donc huit sélections qui seront priées de quitter l'Egypte au terme de la phase de groupe. Les quarts de finale, avec les huit meilleures formations s'étendront du 10 et 17 juillet. Dans cette 32e CAN, le sort n'a pas été sévère avec les Pharaons.

Le pays hôte devra pouvoir composter son ticket dès les premiers matchs. Après le Zimbabwe (21 juin), les coéquipiers de Mohamed Sallah seront opposés aux Congolais de la RD Congo (26 juin). Le dernier match pourrait être une occasion de large revue des trouves face à l'Ouganda.

Dans le groupe D, les retrouvailles entre la Côte d'Ivoire et le Maroc seront très attendues. Le Maroc a éliminé la Côte d'Ivoire en phase de groupe de la CAN 2017 au Gabon.

Ensuite, les Lions ont privé les Eléphants de la Coupe du monde 2018. Deux revers que Serges Aurier et ses amis ont du mal à digérer.

Leur opposition du vendredi 28 juin pour le compte de la 2e journée dans le groupe D promet. D'autres affiches (Sénégal-Algérie, Tunisie-Mali, Nigeria-Guinée) constitueront une attraction certaine. Il en est de même de Madagascar-Burundi, un combat au pays des Pharaons entre deux novices.

Si la Tunisie et le Mali font office de favoris dans le groupe E, la Mauritanie peut bien jouer les troublefêtes. Tout comme le Benin pourra jouer à l'arbitre dans le groupe F où le Cameroun et le Ghana ne se feront pas de cadeau.

Afrique

Les jeunes entrepreneurs appelés à travailler en réseau pour surmonter les obstacles financiers

Les jeunes entrepreneurs africains sont priés de travailler en réseau pour surmonter les obstacles… Plus »

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.