Congo-Kinshasa: Le HCR compte apporter une assistance aux réfugiés qui bénéficiera aux populations locales

5 Avril 2019

L'Agence des Nations Unies des réfugiés (HCR) s'est félicitée jeudi du don de 2,5 millions de dollars que lui a accordé le gouvernement du Japon afin de répondre aux besoins urgents des réfugiés burundais et centrafricains, ainsi que des personnes déplacées à l'intérieur de la République démocratique du Congo (RDC).

« La situation en République démocratique du Congo est très sérieuse parce que c'est un pays qui a vu de déplacements massifs de sa propre population dans plusieurs parties du pays, et, qui en plus a gardé ses portes ouvertes à des réfugiés d'autres pays », a déclaré le porte-parole du HCR pour le pays, Andreas Kirchhof.

Le pays compte des millions de Congolais déplacés qui ont dû fuir leurs foyers et environ un demi-million de réfugiés, dont près de 172.400 réfugiés centrafricains dans le nord de la RDC et plus de 43.000 réfugiés burundais dans l'est.

La contribution du Japon, l'un des principaux contributeurs du HCR en RDC, devrait permettre à des Congolais déplacés et rapatriés dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri d'avoir accès à des logements familiaux. Selon des évaluations, environ 88.000 habitations ont été détruites ou endommagées en 2018 dans ces deux provinces.

Le financement renforcera également la réponse du HCR dans les domaines de l'éducation et de la santé pour les réfugiés et à améliorer la prise en charge des plus vulnérables, dans une logique « intégrée ».

« On cherche non seulement à soutenir les réfugiés mais à renforcer les structures dans les zones d'accueil pour que les réfugiés mais aussi la population locale ait accès à des centre de santé et des écoles », a souligné Andreas Kirchhof.

Selon le HCR, la crise en RDC, l'un des pays les plus pauvre de la planète et qui se trouve entouré de pays en crise telle que le Burundi, la République centrafricaine et le Soudan du Sud, est l'une des crises les plus sous financées.

« L'obstacle numéro un pour fournir une assistance en RDC est le manque de fonds, ce n'est pas la logistique ou l'insécurité, c'est vraiment le manque de fonds », a expliqué le porte-parole du CHR, appelant à renforcer le soutien international pour la région et le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.