Afrique: CAN 2019 - Les Ecureuils du Bénin affichent leur sérénité

Neuf longues années que le Bénin n'avait plus goûté à la Coupe d'Afrique des nations. Après avoir conclu avec brio une solide campagne d'éliminatoires en battant le Togo (1-0), les Écureuils ont assuré leur participation à la CAN-2019, la quatrième après 2004, 2008 et 2010.

Pour la CAN 2019, le Bénin se retrouve dans le groupe F qui est composé du Tenant du titre de la Coupe d'Afrique des Nations à savoir le Cameroun, et bien d'autres grands noms du foot africains le Ghana et la Guinée-Bissau. Le Bénin dont l'équipe est en construction se retrouve dans une poule apparemment difficile à jouer. Michel Dussuyer et ses poulains auront du grain à moudre en Egypte dès l'entame de la compétition.

« Le Bénin n'est plus une petite équipe en Afrique et dans le monde, il fait partie du top 20 africain. Nous ferons tout pour tutoyer toutes les équipes de cette poule F. Aucune équipe de notre poule n'est à sous-estimer et nous allons tout faire pour passer au moins l'étape du premier tour. Nous avons les armes pour y arriver ; il suffit juste de se concentrer et travailler avec le plus grand sérieux possible », déclare à Football365 Afrique le défenseur (ou milieu défensif) Chamss Deen Chaona, sociétaire du SC Nejmeh, dans l'élite libanaise.

« Il va falloir se battre et jouer tous les matchs à fond quelque soit l'adversaire en face. Nous devons être concentrés chaque seconde, chaque minute et montrer notre réelle valeur. Beaucoup ignorent notre vraie valeur mais le public béninois compte sur nous ; à nous de montrer que nous sommes forts », résume de son côté pour Football365 Afrique l'ancien Rennais Cédric Hountondji, transféré cet hiver au Levski Sofia.

« Plus rien ne fait peur aux Ecureuils du Bénin, nous avons assez appris de nos erreurs et de nos participations du passé et je pense qu'avec le respect des consignes de notre entraîneur et notre détermination, nous ferons mal dans notre groupe. Nous constituerons un os dans la gorge de tous nos adversaires », réagit enfin le joueur local Patrick Sédjamè (Buffles du Borgou FC).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.