Cote d'Ivoire: Programme social du gouvernement ivoirien - Le FMI promet son soutien au pays

Un soutien qui vaut son pesant d'or. Le Programme Social du Gouvernement (PSGouv) 2019-2020, en cours d'exécution, a l'appui du Fonds monétaire international. Mieux, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a informé le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly du cadre que son institution mettra bientôt en place pour renforcer le suivi du social dans ses programmes avec ses pays partenaires.

C'était le 14 avril dernier à Washington lors d'une séance de travail entre le Premier ministre ivoirien et la directrice générale du FMI. Au terme de la réunion, les deux parties ont exprimé la nécessité de renforcer le social en faveur des populations. Une convergence de vues qui va certainement booster le programme social du gouvernement.

Ce programme d'un coût global de 727,5 milliards de francs CFA se décline en 156 actions prioritaires comprenant 12 projets phares à impact large et rapide.

Il s'agit notamment du renforcement du programme de gratuité ciblée, de l'opérationnalisation progressive de la Couverture Maladie Universelle, de l'intensification et de l'élargissement de la couverture des bénéficiaires du programme de filets sociaux productifs, du développement d'activités d'autonomisation en faveur des jeunes et des femmes, de la baisse du tarif social de l'électricité, du renforcement du programme d'accès à l'eau potable en milieu rural et de l'accélération du programme des logements sociaux.

Le PSGouv 2019-2020 traduit la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara, d'intensifier l'action sociale du gouvernement.

Un jour avant, profitant de son séjour en terre américaine dans le cadre des Réunions de Printemps de la Banque mondiale et du FMI, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a pris part à la 2ème édition du Forum des Compétences de la Diaspora de Côte d'Ivoire.

A cette occasion, Amadou Gon a échangé avec ses compatriotes et les a exhortés à venir investir dans leur pays. « Le secteur de l'agro-industrie et la transformation de nos matières premières sont des secteurs porteurs.

Je vous exhorte à y investir et à attirer vos amis du secteur privé américain à venir entreprendre en Côte d'Ivoire », les a-t-il encouragés. Le contexte socio-économique, a-t-il rassuré, est favorable pour les investissements.

Sur cette lancée, le Premier ministre a cité une forte croissance annuelle de 8% en moyenne, un taux de pauvreté passé de 51% en 2011 à 46% en 2015 et un climat des affaires des plus attractifs. Et surtout les réformes qui ont permis de faciliter les formalités de création d'entreprises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.