Madagascar: La même émotion pour la Cathédrale de Paris que pour le Rova

Les images sont passées en boucle depuis avant-hier soir. Comme le monde d'aujourd'hui est celui de l'information, les citoyens des cinq continents ont pu voir en direct le spectacle de la cathédrale Notre Dame de Paris ravagée par les flammes.

La tristesse a été la même partout. A Madagascar, cet incendie a rappelé celui du Rova de Manjakamiadana, détruit à presque 80 % par un incendie criminel. Comme le palais de la reine, cette cathédrale appartient au patrimoine universel de l humanité et on peut ressentir la même émotion que celle éprouvée un certain 6 novembre 1995, jour funeste s'il en fut.

La même émotion pour la Cathédrale de Paris que pour le Rova

On est aujourd'hui à l'ère de la télévision planétaire. Les catastrophes et les guerres se vivent en direct. On a pu voir les images de l'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris en continu sur les chaînes d'information. L'émotion a été immense car elle représente pour les chrétiens en général et pour les catholiques en particulier le symbole de la foi. Ce monument construit, il y a 866 ans est l'un des plus visités par les touristes. Mais c'est un monument qui recèle des trésors d'œuvres d'art et au-delà de la destruction de la bâtisse elle-même, c'est la perte de tous les chefs d'œuvre dans la nef qui provoque l'effroi de tous. L'incendie a été maîtrisé et les sculptures et les tableaux ont pu être sauvés.

Ils ont été transférés dans les sous sol du Louvre. La sidération une fois passée, les réactions se sont enchaînées. Le président Macron a dit que la cathédrale serait rebâtie. Une souscription nationale sera ouverte. Des donateurs privés se sont déjà manifestés. La restauration du monument devrait prendre plusieurs dizaines d'années. C'est un formidable élan d'unité qui est attendu après ce drame. Les Malgaches ont vécu le même désarroi après l'incendie du Rova de Manjakamiadana. Sa reconstruction a beaucoup tardé. 24 ans après, les travaux de restauration sont en cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.