17 Avril 2019

Sénégal: Mahammed Boun Abdallah Dionne, à la 4eme édition des Assises de l'entreprise 2019 - «La compétence numérique de nos privés nationaux est averée»

«C'est avec une grande fierté que je constate cette compétence numérique de nos privés nationaux. Les produits et services qu'ils offrent au secteur privé, à l'Administration publique et aux citoyens sont performants et de haute qualité», a déclaré le Premier ministre, ministre d'Etat et Secrétaire général de la présidence de la République.

Mahammed Boun Abdallah Dionne présidait l'ouverture de la 4ème édition des Assises de l'entreprise 2019, ouverte hier, mardi à Dakar.

A cet effet, il confie : «Des instructions seront données au Ministère en charge du Numérique, en collaboration avec l'Adie, l'Artp et l'Asepex, pour promouvoir et renforcer les ressources nationales du numérique».

Argumentant son propos il dit ceci: «Si le Président de la République a décidé de faire de l'économie numérique un ministère plein, c'est pour que les objectifs du Sénégal-Numérique 2025 soient atteints».

Selon lui, le gouvernement a récemment publié la liste des 20 membres du Conseil national du numérique choisis et nommés, à titre bénévole, en raison de leurs activités, compétences et expertise dans le domaine du numérique.

«Il en sera de même pour les projets et initiatives publics et privés ayant pour objectif de développer et promouvoir l'économie numérique dans tous les secteurs de notre économie», a-t-il tenu à expliquer.

Ce qui lui fera dire: «La mise en œuvre de la "Stratégie Sénégal Numérique2025" permettra également le renforcement des infrastructures, le développement des compétences digitales, l'éclosion d'une masse critique d'incubateurs, de start-up, de data-centers, ainsi que des plateformes de développement et de création de services à valeur ajoutée».

PROMOTION DU MADE IN SENEGAL

Abordant la problématique du made in Sénégal, le PM s'est empressé de magnifier la place que devra jouer l'industrie dans le PSE 2, en changeant d'appellation pour devenir ministère du développement industriel: «Le Pse a eu un effet considérable sur l'Industrie et sur la croissance.

Des réalisations d'envergure ont été enregistrées (Plateforme intégrée de Diamniadio, Zones Economiques Spéciales, etc.)».

A l'en croire, notre volonté affichée de relancer la dynamique de production industrielle, a participé à la sélection du Sénégal comme pays-pilote pour l'opérationnalisation de la nouvelle approche de l'ONUDI tournée vers un développement industriel inclusif et durable.

«Cette nouvelle réflexion pour une meilleure gestion de la chaine de valeur (Etat-Industriel-Commerçants-Consommateurs) est à saluer», tout en soutenant: «Le moins d'importations de produits et d'intrants industriels pour le Sénégal, c'est un déficit commercial réduit, des transferts de capitaux à l'étranger en baisse, une valeur ajoutée locale plus importante, plus d'emplois créés et consolidés».

Sénégal

CAN 2019 - A l'UCAD, les étudiants déçus mais fiers des Lions

La déception et la fierté sont les sentiments les mieux partagés chez les étudiants de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.