17 Avril 2019

Angola: Le MJD en déplore le décès de Quinzinho

Luanda — Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJD) a exprimé sa consternation devant le décès de l'ancien footballeur Joaquim Alberto "Quinzinho", survenu lundi au Portugal, victime d'un arrêt cardiaque.

Dans un communiqué de presse parvenu mardi à l'Angop, la direction de l'institution a réitéré que c'était avec un sentiment de regret qu'elle avait pris connaissance de l'événement malheureux.

"Il restera à jamais dans la mémoire collective des Angolais les souvenir d'un homme exemplaire et auteur du premier but de l'Angola dans les phases finales de la Coupe d'Afrique des Nations", indique la note.

Originaire de Luanda (Angola), Quinzinho faisait le footing habituel dans la région d'Alverca, lorsqu'il a senti un malaise et subi un arrêt cardiaque.

Dans le même communiqué, la Fédération angolaise de football (FAF) regrette le décès de l'ancien attaquant et présente ses condoléances à sa famille pour le décès, encore jeune, de l'un des athlètes les plus côtés de l'ASA et de l'équipe nationale.

"Quinzinho et sa génération ont été des ambassadeurs sportifs irréprochables de la République d'Angola et dont la contribution restera historique", lit-on dans la note.

L'ancien footballeur s'est révélé dans les formations d'ASA, de FC Porto (Portugal) pour sa rapidité et sa capacité à tirer, ainsi que dans l'équipe nationale, ayant marqué le premier but de l'Angola dans une phase finale de la Coupe des Nations (CAN) en 1996, en Afrique du Sud.

L'ancien attaquant a également évolué à Rio Ave, Farense, Desportivo das Aves, Estoril de Praia (équipes du Portugal) et Rayo Vallecano (Espagne).

Angola

CAN /U-17 - L'Angola rate la finale

L'équipe nationale de football n'a pas pu accéder à la phase finale des moins de 17 ans mercredi,… Plus »

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.