Cameroun: Des entraineurs émettent des doutes sur l'âge des U17 camerounais

Dar-Es-Salam — Les sélectionneurs des équipes des moins de 17 ans du Maroc et de la Guinée ont émis des doutes sur la fiabilité des résultats des tests d'imagerie par résonance magnétique (IRM) sur certains joueurs camerounais participant à la CAN de la catégorie en cours en Tanzanie.

"Trois des joueurs camerounais ont été recalés après avoir passé le test IRM, et les autres ? Qui me dit qu'ils ne sont pas passés à travers les mailles du filet", s'est ainsi interrogé, dubitatif, Jamal Sellami, entraineur des U17 marocains.

"Le test IRM est une question d'interprétation. Un footballeur guinéen a été éliminé par ces tests mais moi j'ai des doutes sur des joueurs camerounais qui étaient sur le terrain contre nous", a de son côté déclaré en conférence de presse, Maleah Camara, coach des U17 guinéens défaits en premier match par le Cameroun (2-0).

En tout, six joueurs du Cameroun, deux de la Tanzanie et un de la Guinée ont été exclus de la CAN de la catégorie organisée en Tanzanie (14 au 28 avril) après avoir passé des tests d'IRM.

Ce dispositif avait d'abord été mis en place lors des tournois de qualification à cette compétition réservée aux joueurs âgés de moins de 17 ans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.