Togo: Sohey Dosseh aime la critique

17 Avril 2019

Parmi les nouveaux membres de la Commission nationale des droits de l'homme, l'un est directement issu de la société civile.

Il s'agit de Sohey Dosseh (43 ans) membre du Comité de réflexion et d'action pour la promotion des droits de l'homme (CRAPH).

Depuis une dizaine d'années, il se bat en faveur des populations.

Conflits de chefferie ou fonciers, tensions avec les sociétés minières, ses actions sont multiples et généralement efficaces grâce à un talent qui allie dialogue et persuasion.

'Ma nomination à la CNDH ne change rien à mon combat. Ma présence au sein de l'organe va me permettre d'être une courroie de transmission utile', explique-t-il.

Son élection par les députés n'est pas le fruit d'accointances politiques ou de petits arrangements.

'C'est sans lobbying que ma candidature a été retenue par les députés. J'ai appris plus tard que ce sont mes critiques objectives et constructives qui ont milité faveur de mon élection', souligne-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.