17 Avril 2019

Sénégal: Ministère de l'eau et de l'assainissement - Serigne Mbaye Thiam compte sur les travailleurs pour reussir sa mission

Aussitôt après avoir reçu le témoin des mains de son prédécesseur, Mansour Faye, Serigne Mbaye Thaim, le nouveau ministre de l'Eau et de l'Assainissement a tendu la main à tous les acteurs de ce département pour contribuer à l'accroissement du secteur.

«On m'a confié un secteur qui touche directement la vie des populations... Mais ce n'est pas une responsabilité individuelle, mais collective. On a la chance d'avoir au Sénégal une administration et des cadres de qualité.

Je compte sur la collaboration de tous pour réussir la mission qui est confié à un fils du Sénégal», a déclaré Serigne Mbaye Thaim, le nouveau ministre de l'Eau et de l'Assainissement hier, mardi 16 avril 2019, lors de la passation de service avec son prédécesseur Mansour Faye.

Pour lui, «le Sénégal ne peut se faire qu'avec ses fils... Des agents du ministère, des offices, des sociétés qui sont sous tutelle, les acteurs, nous allons travailler ensemble pour servir notre pays. Parce que ce pays est plus grand que l'ensemble de nos destins et de nos ambitions individuelles».

M. Thiam qui a pris acte des «résultats palpables» dans tous les secteurs, particulièrement celui l'hydraulique, listés par son prédécesseur, a confié que «c'est avec beaucoup de motivation, de détermination et d'engagement que j'aborde cette mission.

Lorsqu'en 2012, j'ai été nommé dans le secteur de l'Education, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation, puis ministre de l'Education, je m'étais dit qu'on ne pouvait pas me confier quelque chose de plus important que de contribuer à la constitution des ressources humaines de notre pays.

Et, le 7 avril dernier, on m'a nommé ministre de l'Eau et l'Assainissement. Je me suis dit que je viens de rentrer dans un secteur vital: «on peut se passer d'éducation, d'énergie... , mais on ne peut pas se passer d'eau». Car l'eau est un besoin essentiel pour l'être humain, l'animal, pour la végétation... »

UN TAUX D'ACCES A L'EAU DE 91%, EN MILIEU RURAL, SELON MANSOUR FAYE

Auparavant, Mansour Faye a dressé un bilan «positif» de son passage à la tête de ce département. «Le secteur de l'hydraulique a connu une avancée très remarquable.

Si on prend l'exemple de l'hydraulique rural, présentement nous sommes à un taux de 91%, en termes d'accès, contre un taux de 84% quand j'arrivais dans le secteur», a-t-il relevé, soulignant que ces avancées sont liées à la réalisation de forages par le ministère mais aussi d'autres programmes tels que le PUDC et le PUMA.

Et d'ajouter: «sur l'urbain, aujourd'hui Dakar connait moins de difficulté en terme d'alimentation en eau potable. Nous avons atteint notre équilibre sans pour autant que les grands projets ne soient opérationnels, en terme de production.

Les projets avancent, Keur Momar Sarr 3 qui sera livré en 2020, l'usine de dessalement de l'eau de mer va démarrer au courant de cette année et cela vas nous permettre d'avoir un volume de production assez suffisant pour répondre aux besoins des populations».

Pour M. Faye, en dehors de Dakar et les autres centres alimentés par la SONES, «des avancées ont été notées dans toutes les régions, sauf la région de Kédougou qui connaissait beaucoup de difficultés et pour lequel le projet d'alimentation va démarrer dans quelque jours».

Aussi est-il revenu sur «les investissements dans l'hydraulique urbaine qui dépassent 500 milliards de F CFA et dans l'hydraulique rurale dépassant aussi des centaines de milliers de FCFA».

Non sans évoquer l'organisation, en 2021, du Forum mondial de l'eau à Dakar léguée à son successeur et les efforts en matière d'assainissement notamment à Dakar qui «ne connait plus d'inondations depuis 2012 et 2013» du fait des «investissements importants réalisés dans la gestion des eaux pluviales et même dans le cadre de l'amélioration des eaux usées. C'est vrai, il y a des choses à faire», a-t-il reconnu.

Sénégal

"Le Sénégal gagne en visibilité à Cannes" (Hugues Diaz)

L'une des premières retombées de la présence du Sénégal au 72 e festival de Cannes… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.