Cameroun: Amélioration de la scolarisation - Une ONG norvégienne en appui

Le Conseil norvégien pour les réfugiés a signé le 12 avril dernier à Yaoundé, une convention avec le ministère de l'Education de base.

L'éducation est une priorité pour le gouvernement du Cameroun. Elle l'est encore plus dans les zones touchées par des crises diverses, notamment l'Extrême-Nord aux prises avec les actes terroristes de Boko Haram. Offrir un cadre éducatif aux apprenants et enseignants de cette partie demande des moyens considérables.

A cet effet, de nombreux partenaires se désignent afin d'accompagner l'Etat dans l'atteinte de ses objectifs. Parmi eux, le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC). Cette organisation humanitaire indépendante présente dans 31 pays, améliore le quotidien des populations déplacées dans des secteurs tels que la sécurité alimentaire, l'approvisionnement en eau, l'assainissement, la promotion de l'hygiène, entre autres.

Dans le domaine de l'éducation, le NRC Cameroun a signé une convention avec le ministère en charge de l'Education de base le 12 avril dernier à Yaoundé. Les deux entités étaient emmenées par Asheri Kilo, secrétaire d'Etat auprès du Minedub représentant le ministre, et Judith Tsafack-Sonné, chef des programmes NRC-Cameroun. « Ce partenariat sera à coup sûr gagnant pour les deux parties », a reconnu Asheri Kilo, parlant au nom du ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa.

On a pu mesurer l'efficacité de cette collaboration quand le 15 mars 2019, une équipe technique du Minedub a été désignée pour travailler à l'élaboration du cadre d'orientation d'un Programme d'éducation accélérée (PEA), conjointement avec le NRC. En seulement un an, cette ONG norvégienne a réalisé de nombreuses actions concrètes.

Au tableau de ses réalisations, s'affichent la réhabilitation de 15 salles de classe, la distribution de près de 10.000 kits scolaires avec un accent dans les zones périphériques de l'Extrême-Nord, la formation et l'équipement en matériels didactiques de 210 enseignants d'écoles primaires publiques, l'établissement de 32 000 actes de naissance aux élèves en fin de cycle primaire... En 2019, NRC va poursuivre sa stratégie pour l'éducation prévue sur la période 2019-2020, en étendant ses démarches aux régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l'Est.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.