Angola: Le Président de la République accrédite huit nouveaux ambassadeurs

Luanda — Huit nouveaux ambassadeurs ont été accrédités ce mercredi à Luanda par le Président de la République, João Lourenço, officialisant leurs missions en tant que représentants diplomatiques de leurs pays respectifs dans l'État angolais.

Lors de la cérémonie qui s'est tenue au palais présidentiel, quatre ambassadeurs résidents et un nombre égal de non-résidents ont été accrédités.

En tant que résidents, le Chef de l'État angolais a accrédité les ambassadeurs de Chine (Gong Tao), de Mauritanie (Mohamed Mekhalle), de la République de Guinée (Edouard Thea) et du Venezuela (Marion Labrador).

Les ambassadeurs non résidents d'Oman (Mubarak Al-Zakwani), d'Autriche (Johann Brieger), du Burkina Faso (Oumarou Maiga) et du Chili (Francisco Hurtado) ont aussi accrédités par le Chef de l'État angolais.

Le nouvel ambassadeur du Venezuela en Angola, Marion Labrador a déclaré à la presse que les deux pays entretenaient un partenariat naturel et a souligné le fait qu'ils appartenaient tous deux à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Le diplomate a fait savoir que le Venezuela se préparait à commercialiser les diamants dans le cadre du processus de Kimberley.

Il s'agit d'un processus mis en place en 2003 pour empêcher les «diamants de conflit» d'entrer sur le marché traditionnel des diamants bruts.

"Nous travaillons pour l'échange d'expériences, la formation de cadres et la coopération technique", a-t-il souligné.

Sur la situation dans son pays, qui fait face à une crise politique et sociale, le diplomate a assuré qu'elle était dépassée et que le gouvernement du président Nicolas Maduro s'atteler à surmonter les défis économiques et sociaux.

Il a déclaré que par le dialogue, le Venezuela cherchait des solutions à la crise à laquelle il était confronté.

Le Venezuela possède la plus grande réserve de pétrole au monde, estimée à 297,7 milliards de barils.

Outre l'ambassadrice du Venezuela, le représentant du gouvernement chinois en Angola, l'ambassadeurGong Tao, a également fait des déclarations à la presse.

Diplomate pendant 24 ans, Gong Tao a considéré l'Angola comme un partenaire stratégique avec lequel la Chine a obtenu des résultats positifs.

Gong Tao a déclaré que son pays suivait avec intérêt les performances de l'Exécutif angolais dirigé par le Président João Lourenço, soulignant la création d'un meilleur climat des affaires et les initiatives visant à attirer davantage d'investissements dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.