Congo-Kinshasa: Transport fluvial - Félix Antoine Tshisekedi attristé par le naufrage du lac Kivu

Le chef de l'Etat, actuellement en tournée dans l'est du pays, a appris avec consternation, le naufrage le 15 avril d'une embarcation sur le lac Kivu , se disant affligé par ces morts de plus parmi ses compatriotes.

Le président de la République s'est dit « très attristé » suite à la disparition de près de cent cinquante personnes, lors du naufrage d'un bateau sur le lac Kivu. « Je suis très attristé à la suite de ce naufrage qui s'est produit dans le lac Kivu, le 15 avril. Le bilan provisoire est de cent cinquante disparus. J'exprime ma sincère compassion aux familles éprouvées. Je suis de près la situation afin d'identifier et sanctionner les coupables », s'est exprimé Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur le compte twitter officiel de la présidence, quelques heures après l'incident. Le bilan des recherches en cours, donné par des sources de la Force navale, indique trente-trois rescapés et trois corps sans vie repêchés.

Ces victimes étaient des passagers d'une pirogue motorisée qui a subi, le15 avril, dans la soirée, un naufrage à la hauteur de Kasunyu, dans le territoire de Kalehe. Elle se dirigeait vers Goma. En outre, des sources locales à Kalehe ont indiqué être sans aucune nouvelle d'une autre embarcation, trois fois plus grande que celle qui a coulé. Elle serait partie de Kituku, à Goma, en direction d'Idjwi. Ces sources craignent que cette dernière ait également subi le même sort.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.