Ile Maurice: Arrêtés puis relâchés - Assirvaden, Sayed-Hossen et le PTr dans une colère noire

Ils en ont vu de toutes les couleurs aujourd'hui. Verts de rage, les Rouges n'ont pas digéré l'arrestation du président du Parti travailliste (PTr), Patrick Assirvaden, et de l'ancien ministre, Cader Sayed-Hossen. Ces derniers ont ensuite été relâchés sur parole en ce mercredi 17 avril.

La raison : les deux politiciens étaient aux côtés des habitants de Phoenix, hier soir, mardi 16 avril, alors que ceux-ci protestaient contre le déversement d'eaux usées à l'avenue Nehru (https://www.lexpress.mu/article/351311/phoenix-eaux-usees-manifestations-probable-arrestation) à Saint-Paul.

Patrick Assirvaden et Cader Sayed-Hossen devront se présenter en cour de Curepipe, demain, jeudi 18 avril. Une charge provisoire de «unlawful participation in assembly» devrait être retenue contre eux. En attendant, aujourd'hui, ils ont reçu le soutien de nombreux partisans rouges mais également de certains de l'état-major du PTr, dont Arvin Boolell.

Ils sont par ailleurs défendus par Mes Shakeel et Yatin Varma, notamment, qui étaient également présents à leurs côtés aujourd'hui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.