Cote d'Ivoire: Financement en faveur des femmes entrepreneures - Autonomiser économiquement 50 millions de femmes d'ici 2025

La Conseillère du Président Trump, Ivanka Trump a prononcé le discours liminaire lors du tout premier Sommet Régional pour l'Afrique de l'Ouest de l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi), organisé par la Banque Mondiale.

C'était, ce mercredi 17 avril 2019, au Sofitel Abidjan hôtel ivoire. Elle a rencontré des représentants des gouvernements locaux, des chefs d'entreprise et des femmes entrepreneures de la région. Les États-Unis sont membre-fondateur de We-Fi, crée en 2017.

Au cours de sa première année, We-Fi a consacré 120 millions de dollars à des propositions de projets visant à aider les femmes chefs d'entreprise du monde entier, ce qui permettra de mobiliser 1,6 milliard de dollars de fonds supplémentaires provenant du secteur privé et d'autres sources.

Au cours du Sommet, Mme. Trump a évoqué le travail du gouvernement américain, en partenariat avec des organisations internationales et le secteur privé, visant à autonomiser économiquement 50 millions de femmes d'ici 2025, dans le cadre de l'Initiative Mondiale pour le Développent et la Prospérité des Femmes (W-GDP).

Les Sénateurs américains Lindsey Graham et Christopher Coons ont également pris la parole pour souligner l'importance de cette priorité politique bipartite.

L'événement s'est achevé par un appel à l'action des dirigeants américains et africains, ainsi que des dirigeants des banques multilatérales de développement, pour renforcer et cibler les efforts visant à assurer un accès égal et légal à la terre, aux finances et aux marchés pour les femmes africaines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.