Soudan: Les partis du dialogue décident de rencontrer le président du CMT

Khartoum — Le Mouvement des Comités Révolutionnaires (MCR) a appelé à une réunion tenue mercredi où 21 chefs des partis du dialogue y sont assistés afin d'élaborer une feuille de route pour la prochaine étape. La réunion a décidé de tenir une rencontre avec le président du Conseil Militaire Transitoire (CMT) pour expliquer leurs visions et idées concernant la vision future de la stabilité au Soudan.

Le coordinateur général (MCR) au Soudan, M. Mahmoud Abdeen Saleh, a déclaré dans une déclaration à la SUNA à l'issue de la réunion que les partis du dialogue poursuivraient leur réunion jeudi au Centre des Etudes Africaines en présence et en participation de plus de 40 chefs de partis afin de clarifier et de refléter la position du dialogue national et la nécessité de compléter les résultats en suspense, tels que la loi des partis, la constitution, la mise en place de conseils législatifs pour contrôler la vie politique et la délibération des affaires économiques et politiques générales.

M.Abdeen a loué le rôle des forces armées et a encouragé leur coopération pour atteindre les objectifs de la période de transition. Il a appelé les différents blocs de partis à la nécessité d'une coopération commune pour corriger la vie politique et instaurer la discipline publique voulant que les réunions rassemblent les vues de tous les partis politiques sur une vision stratégique unifiée pour l'avenir du Soudan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.