18 Avril 2019

Sénégal: Adoption du projet de loi portant révision de la constitution - Suppression du poste de premier ministre, acte I

Le président Macky Sall a acté sa décision de se passer d'un Premier ministre. En Conseil des ministres hier, mercredi 17 avril 2019, au tire des textes législatifs et règlementaires, il a été «délibéré et adopté un projet de loi portant révision de la Constitution».

Aussi Macky Sall a-t-il insisté sur la réduction du train de vie de l'Etat, l'urgence de finaliser le Programme national de Modernisation des Marchés et espaces commerciaux, tout en demandant au gouvernement d'élaborer une loi d'orientation sur l'urbanisme commercial et d'engager le processus de préparation d'une première loi de finances rectificative conforme aux nouvelles priorités de son mandat.

«Au tire de l'examen des textes législatifs et règlementaires, le conseil a délibéré et adopté un projet de loi portant révision de la Constitution», informe le communiqué du Conseil des ministres.

Il s'agit du premier acte dans le processus de suppression annoncée du poste de Premier ministre par Mahammed Boun Abdallah Dionne, lors de la communication des membres du nouveau gouvernement, le dimanche 7 avril dernier.

Auparavant, le chef de l'Etat qui a ouvert sa communication, en souhaitant une bonne semaine sainte à la communauté catholique, et de joyeuses fêtes de Pâques, a magnifié, à cette occasion la cohésion sociale et le dialogue islamo-chrétien.

Pour se donner les moyens d'«accélérer» la cadence dans laquelle il a inscrit ses actions pour son second mandat, le Chef de l'Etat «a demandé au Premier ministre d'engager le processus de préparation d'une première loi de finances rectificative conforme aux nouvelles priorités de son mandat.

Il a ainsi engagé le gouvernement à finaliser, dans les meilleurs délais, le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle pour le soumettre à l'Assemblée nationale avant juin 2019».

CONSEIL INTERMINISTERIEL POUR LA PREPARATION DE LA CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION AGRICOLE

Selon la source, concernant la préparation de la campagne agricole, le Chef de l'Etat a invité le Premier ministre «à tenir, avant fin avril 2019, un Conseil interministériel pour la préparation de la campagne de commercialisation agricole.

Il a, à ce titre, insisté sur la nécessité d'assurer le suivi spécifique des résultats issus des travaux du Cadre Harmonisé de Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal».

MODERNISATION DES MARCHES

Le président Sall «a également fait noter l'urgence de finaliser le Programme national de Modernisation des Marchés et espaces commerciaux, tout en demandant au gouvernement d'élaborer une loi d'orientation sur l'urbanisme commercial», révèle le texte, soulignant qu'au sujet de la coopération et des partenariats, le Chef de l'Etat s'est félicité de la visite officielle de son homologue égyptien, Abdel Fattah Al Sissi, Président en exercice de l'Union Africaine qui a été l'occasion d'explorer de nouveaux cadres de coopération et de partenariats bénéfiques au Sénégal et l'Egypte, dans leur relation.

Sénégal

Saint-Louis - Amertume et tristesse chez les supporteurs des Lions

L'amertume et la tristesse dominaient chez les supporteurs des Lions du football venus suivre la finale de la Coupe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.