Guinée: Sidya Touré annonce le départ de Baidy Aribot de l'UFR

L'ancien premier ministre a acté ce jeudi 18 avril le départ de son secrétaire exécutif du parti de l'Union des forces républicaines (UFR). Sidya Touré l'a annoncé au cours de l'émission à grande écoute les Grandes Gueules de la radio Espace FM.

Parlant de la santé du parti, il a conjugué au passé l'adhésion de l'actuel vice-gouverneur de la Banque centrale. « Il [Baidy Aribot] était de l'UFR. Le Président Wade m'a dit que quand il a fini les élections en 1995, il avait 18 députés à l'Assemblée nationale.

A la première année de la législature il n'en restait que 9, les 9 autres ont été soudoyés par le Président Diouf », a-t-il rappelé. « Il y'a des gens qui avaient été ambassadeurs, d'autres ont été nommés ministres.

Ça ne l'a pas empêché de gagner les élections en 2000 contre le même Président Diouf. Donc, dans les partis politiques il arrive qu'il y' a des gens qui arrivent et qui partent.

Je suis désolé, je constate qu'il y a des gens comme lui [Baidy] qui sont partis », a-t-il ajouté lors des échanges électriques avec les journalistes des GG.

« Il est parti, c'est tout »

Le patron de l'UFR a dressé l'historique de l'arrivée de l'ancien ministre de la jeunesse de Lansana Conté à l'Union des forces républicaines.

«  Baidy est arrivé à l'UFR en 2011 à la suite de problème qu'il avait eu avec Alpha Condé les militants de l'UFR à Kaloum avaient fait le nécessaire pour qu'il ne soit pas emprisonné. Il a adhéré au parti, nous l'avons présenté comme candidat.

Il est parti mais je constate qu'il est parti et puis c'est tout. On ne pas peut se coucher pour pleurer pour cela », a-t-il expliqué.

Pour Sidya Touré, le départ de Baidy Aribot est consommé. « Quelqu'un qui ne participe aux réunions du parti, qui ne va pas à l'assemblée du parti, qui ne participe au bureau politique du parti, qui soutient des mouvements dans une position contraire à la position du parti. Vous appelez celui-là un militant ? », s'est-il interrogé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.