Congo-Kinshasa: Beni - Félix Tshisekedi tend la main aux miliciens

Aussitôt arrivé à Beni, le Chef de l'Etat a tenu un meeting occasionnel à l'esplanade de la mairie de Beni où des milliers des militants étaient venus à sa rencontre. Dans son speech, le Chef de l'Etat n'est pas allez par le dos de la cuillère.

Il a plutôt annoncé la fin des hostilités dans la région. Le Président Félix Tshisekedi promet de déployer de nouvelles troupes et appellent les miliciens à déposer les armes le plus tôt possible. Le même message a aussi été réitéré aux différentes couches de la population reçues en audience hier, mercredi 17 avril 2019, par le Chef de l'Etat en séjour en ville de Beni.

Dans son exposé d'une dizaine de minutes seulement devant certains curieux de Beni venus à sa rencontre, le Chef de l'Etat est revenu sur la situation sécuritaire que transverse cette région depuis bientôt 5 ans. Compatissant avec des centaines des victimes et rescapés des massacres des ADF, Félix Tshisekedi a promis de mettre fin à ces tueries en ville et territoire de Beni. Pour ce faire, de nouvelles troupes viendront en renfort aux troupes présentement sur terrain.

Une nouvelle offensive sera ainsi lancée pour mettre fin au phénomène ADF qui secoue la région. Au même moment, tous les miliciens doivent quitter la brousse le plus tôt possible, a-t-il insisté. Un programme de réinsertion ainsi que celui de démobilisation seront ainsi appliqués à leurs faveurs. Les notables de Beni peuvent aussi aider à sensibiliser la communauté pour cette fin surtout que ces miliciens viennent des différentes familles.

L'appel aux politiciens

Le Chef de l'Etat a aussi profité de l'occasion pour s'adresser aux politiciens ainsi qu'aux leaders de la communauté. Félix Tshisekedi estime que la plupart de miliciens en brousse ont un appui de certains politiciens et d'autres leaders de la région. Ils ne peuvent pas vivre sans cet appui, insiste-t-il. L'ère de la guerre est finie et le pays bascule vers un changement positif. Il est temps que la politique se fasse autour d'une table et non par les armes, poursuit-il.

«Aider nous à retirer vos frères, fils et proches de ces groupes armés » a-t-il dit aux notables reçus en audience. De son côté, le président de la société civile de Beni salut cette sortie du Chef de l'Etat. Kizito Bin Hangi s'attend plutôt aux résultats qui pourront soulager des milliers de famille meurtries par la guerre des ADF. De l'autre côté, à la coalition LAMUKA, on parle des accusations gratuites de la part du Chef de l'Etat qui se recherche une notoriété aux côtés d'un peuple écarté à l'élection présidentielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.