Soudan: Le CMT envoie une délégation à l'UA

Khartoum — Le porte-parole du Conseil Militaire de Transition (CMT) Gen. Shamsedine Kabbashi a déclaré que le (CMT) avait envoyé son membre auprès de l'Union africaine pour expliquer les raisons qui avaient amené les forces armées à répondre aux demandes de la population, confirmant que le (CMT) traitait dès que possible la formation d'un gouvernement civil le (CMT) avait informe l'UA sur ses communications avec les forces politiques et les autres composantes en invitant à se mettre d'accord au plus vite sur la candidature du Premier ministre et le gouvernement civil. La Commission de l'UA a exprimé sa compréhension de la situation.

Gen. Kabbashi a déclaré que le président du CMT avait promulgué un certain nombre de décrets parmi lesquels l'exemption du Procureur général et de son premier assistant et la cessation des fonctions du chef des poursuites pénales, ainsi que décharger le directeur général de la Corporation Soudanaise de la Radio et de la Télévision (CSRT/SRTC).

Le (CMT) a publié également des décisions concernant la lutte contre la corruption et la décision de réviser les fonds à compter du 1er avril et de mettre fin immédiatement au transfert de propriété des actions et des sociétés.

Le président du Conseil militaire a également promulgué un décret constitutionnel précisant les devises étrangères et les comptes bancaires à l'intérieur et à l'extérieur du Soudan et obligeant les ministères, les institutions, entreprises, entités gouvernementales et toutes les entités dans lesquelles le Gouvernement soudanais a des actions de soumettre les données nécessaires à la Banque centrale et aux autorités compétentes.

Le CMT a également publié un décret portant sur la mise des commissions de la Défense populaire, du Service national et de la Police populaire sous l'autorité des commandants militaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.