18 Avril 2019

Algérie: La situation économique du pays maitrisée en dépit des difficultés financières

Alger — Le ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, Hassane Rabehi, a affirmé mercredi que la situation économique en Algérie était "maitrisée en dépit de toutes les difficultés financières", grâce aux différentes mesures prises ces dernières années.

"La situation économique en Algérie est maitrisée en dépit de toutes les difficultés financières", a rassuré M. Rabehi lors d'une conférence de presse animée à l'issue de la réunion du conseil de Gouvernement.

"Contrairement à plusieurs pays dont l'économie est basée sur l'exportation des matières premières, l'Algérie qui n'a pas de dette extérieure jouit toujours de ses réserves de change", a-t-il ajouté.

Evoquant les facteurs ayant favorisé cette situation, le Porte-parole du Gouvernement a mis en avant les efforts consentis récemment par l'Etat dans le but de diversifier ses produits hors hydrocarbures, lesquels ont permis, selon le ministre, à l'"économie nationale de réaliser, notamment ces dernières années, certains revenus à travers la promotion de ses produits".

A ce propos, M. Rabehi a rappelé, également, "la rationalisation des importations, que le gouvernement actuel entend poursuivre pour permettre au pays de recouvrer sa santé financière".

Par ailleurs, le ministre indiqué que les pouvoirs publics étaient optimistes quant à la hausse des cours de pétrole dans les prochains mois pour s'aligner à ceux enregistrés l'année passée, en se basant sur des estimations mondiales faisant état de prometteuses perspectives dans ce sens. Il a précisé, dans ce sillage, qu'à 71 USD le baril, l'Algérie pourra mettre en œuvre tous les programmes destinés aux volets social et économique".

Parmi les facteurs positifs sur l'amélioration de la situation financière, les études des experts qui prévoient que l'économie mondiale devrait connaitre début 2020, une nouvelle dynamique grâce à la dynamique que connaitront certains pays émergeants, notamment la Chine et l'Inde, a-t-il ajouté.

Le Conseil de Gouvernement a examiné, lors de sa réunion tenue ce mercredi, plusieurs projets de décret exécutifs, à savoir le projet de décret exécutif fixant les conditions et modalités de la prise en charge par le Trésor de l'application des bonifications des taux d'intérêt sur les crédits d'investissement octroyés par les banques et les institutions financières dans le cadre de la concrétisation des dispositions de la Loi de finances complémentaire 2018, outre le projet de décret exécutif fixant les types de superficies irriguées.

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a présenté un exposé sur l'élaboration de marchés de gré à gré pour l'acquisition de matériel au profit du secteur ainsi que le projet de marché de gré à gré pour la réalisation d'un camp de repos et de loisirs à Tlemcen.

Pour sa part, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a présenté un exposé sur un projet de marché de gré à gré portant réalisation d'un hôpital de 240 lits à Sidi Aissa, a indiqué le rapport remis par le Porte-parole du gouvernement.

Algérie

L'Algérie profondément inquiète par les développements de la situation en Libye

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a exprimé jeudi à Alger, au président du Conseil… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.