18 Avril 2019

Burkina Faso: Le DP d'Aujourd'hui au Faso bat sa coulpe et demande pardon

Le Directeur de publication du quotidien Aujourd'hui au Faso, Dieudonné Zoungrana s'est dit profondément désolé des commentaires faits sur le plateau de la télévision nationale sur un sujet d'actualité au menu de l'émission « Débat de presse » du dimanche 14 avril 2019.

Notre prise de position sur la question de l'authentification des diplômes d'entrée a la Fonction publique a été jugé offensant, injurieux, discriminatoire, voire haineux, par une partie de nos compatriotes.

Nous comprenons et partageons les frustrations légitimes, exprimées d'une façon ou d'une autre, par des burkinabè.

Notre intention n'était pas de blesser, de jeter l'opprobre ou de stigmatiser une catégorie de nos concitoyens qui sont nés, qui ont fait leurs humanités ou qui font des affaires au Burkina Faso ou hors des frontières matérielles du pays.

A tous ceux qui se sont sentis concernés, à toute la diaspora qui s'est sentie ciblée, humiliée, par nos propos, nous présentons nos sincères regrets et excuses.

Dieudonne Zoungrana

Directeur de publication de Aujourd'hui au Faso

Burkina Faso

L'amendement du code pénal doit être déclaré inconstitutionnel

Reporters sans frontières (RSF) appelle le Conseil constitutionnel du Burkina Faso à déclarer non… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.