Soudan: Le Soudan devrait connaître une croissance de 5% en 2019

Khartoum — Un rapport récent prédit que le Soudan atteindra un taux de croissance d'environ 5% en 2019 avec une augmentation de 5,3% en 2020.

Le rapport publié en 11 avril courant par le Fonds Monétaire Arabe (FMA), intitulé "Perspectives de l'économie arabes", qui comprenait des prévisions de la performance macroéconomique des pays arabes pour les années 2019 et 2020, indique que le budget général du Soudan pour la dernière année a connu un certain nombre de défis, dont le principal est la baisse des exportations, des flux financiers extérieurs, des investissement et ne pas tirer parti des frais de transit du pétrole du Sud-Soudan, générant des arriérés d'environ 1,2 milliard de dollars.

Le rapport a, également mis l'accent sur la poursuite des sanctions américaines, ainsi que la sécession du Sud-Soudan, qu'avait perdu le Soudan 75% de sa production de pétrole, 56% de ses recettes et environ 85% de ses recettes en devises étrangère, et a également touché les principaux secteurs productifs générant de la valeur ajoutée, en plus de la baisse de l'investissement, une forte inflation et le déclin de la monnaie locale.

Le rapport a ajouté que le secteur agricole et forestier avait contribué à la valeur ajoutée d'environ 28% en 2018, suivi des secteurs des transports et des communications, de la fabrication et des services gouvernementaux, ou les trois secteurs en semble représentaient environ 42% de production locale, alors que le secteur agricole enregistrait un taux de croissance de 9% en 2018, attribué à la bonne campagne agricole de l'année dernière.

Le rapport a indiqué la nécessité de construire un modèle économique reposant sur la croissance d'une large base de citoyens afin de parvenir à une responsabilité équilibrée du développement, à une répartition équitable des avantages entre tous les membres de la société, à une augmentation des possibilités pour les secteurs pauvres de tirer profit du développement et l'encouragement de la production de la secteur privé et national et étranger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.