Madagascar: Aéroport d'Ivato - Test de neutralisation d'engin explosif réussi

Dorénavant l'aéroport d'Ivato est équipé en moyens humains et matériels pour neutraliser les engins explosifs

Le futur terminal international d'Ivato répondra aux normes sécuritaires exigées par l'OACI. C'est le moins que l'on puisse après le succès de l'opération de simulation d'alerte bagage abandonné, suivie d'une neutralisation d'un engin explosif, qui s'est déroulée hier. Ce test inopiné en conditions réelles a permis de mettre en pratique la formation dispensée par deux experts démineurs de la sécurité civile française, fruit d'une coopération militaire franco-malgache proposée par le Chef de Projet de Coopération de Protection Civile (CPC) à Madagascar.

L'exercice a, en tout cas permis d'évaluer la réactivité et l'efficacité de toutes les entités garantes de la sûreté de l'aéroport, à savoir l'ACM, le Corps de Protection Civile, le BNGRC, la Gendarmerie GTA, la PAF, les pompiers de l'ASECNA, la douane, le BIS, le représentant du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, et Ravinala Airports. La situation fut complètement maîtrisée : la sécurisation du périmètre de l'aéroport; l'évacuation du terminal national et international; le regroupement des civils sur les zones de sécurité prévues à cet effet; l'identification, la détection et la neutralisation du bagage abandonné et piégé prévu pour la simulation. Le test s'est de plus déroulé dans une coordination parfaite des entités.

Cette simulation a démontré la montée en compétence, la maîtrise et le sang-froid des forces de l'ordre malgache et le succès de la formation dans sa globalité. Cette simulation a, une fois de plus, démontré la parfaite synchronisation des actions et le professionnalisme des entités intervenant au niveau de l'aéroport. Sur ce point d'ailleurs, Ravinala Airports, gestionnaire de l'aéroport d'Antananarivo, n'a pas manqué de remercier et féliciter toutes les entités aéroportuaires partenaires. Non sans présenter ses excuses aux usagers et riverains pour les désagréments durant cette matinée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.