Afrique de l'Ouest: Assemblée nationale - Aka Véronique portée à la tête du Comité inter parlementaire de l'Uemoa

Aka Véronique, député à l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, a été portée à la tête du Comité interparlementaire de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Cip-Uemoa), le 15 avril 2019, au cours d'une réunion à Cotonou, au Bénin.

Face aux journalistes, hier, elle a expliqué qu'elle remplace à ce poste l'honorable député Alfred Jérémie N'Gouan.

«Nous étions réunis en plénière. Représentant la Côte d'Ivoire à la réunion de Cotonou, j'ai été plébiscitée par les autres membres», a-t-elle fait savoir en expliquant que le mandat du président du Cip-Uemoa va de pair avec celui du président du Parlement de l'Uemoa.

Au cours de la rencontre avec la presse, la nouvelle présidente du Cip-Uemoa a expliqué qu'elle a été félicitée par le président de l'Assemblée nationale, Amadou Soumahoro.

Elle assure, en outre qu'avant de rencontrer la presse, elle a tenu une réunion avec des députés ivoiriens membres du Cip-Uemoa, pour les informer de son élection.

Première femme élue à la tête de cette structure et présente au sein de l'institution depuis sept ans, elle entend apporter sa pierre à l'édifice.

Mais, elle compte au préalable mieux s'en imprégner davantage, avant de tracer les sillons du chantier qui sera au cœur de son mandat. « L'intégration occupera une place de choix.

Nous ferons en sorte que dans chaque pays-membre, l'on ne se sente pas étranger, si on venait à effectuer un voyage», a-t-elle précisé d'emblée.

D'ici-là, elle tient à remercier le président du Parlement ivoirien, ainsi que ses homologues, membres du Cip-Uemoa. Elle affirme qu'elle compte sur «leur étroite collaboration» dans le but de faire avancer la structure.

Aka Véronique est députée de la circonscription de M'batto-Assahara. Au sein de l'Uemoa, le Comité interparlementaire qui a son siège à Bamako, est un organe de «contrôle démocratique», créé en 1998, au regard de l'article 35 du traité constitutif.

Il est «une représentation des populations de l'Uemoa, dans leur diversité culturelle, intellectuelle et professionnelle en vue de leur meilleure implication à l'édifice de la gouvernance démocratique, économique et politique», précise l'Union.

Au cours des élections législatives du 18 décembre 2016, le Cip-Uemoa avait dépêché une mission d'observation en Côte d'Ivoire. Elle était composée de députés des pays-membres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.