18 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Passation de marché - Des dirigeants d'entreprise formés par le Bnetd

Le Bureau national d'études techniques et de développement (Bnetd) a formé, récemment, dans le cadre du Projet d'appui au renforcement de la compétitivité du secteur industriel (Parcsi), une vingtaine de dirigeants d'entreprises non-étatiques à la passation de marché.

C'était lors d'un atelier de deux jours qui a eu pour cadre l'hôtel Palm Club de Cocody. La rencontre a surtout permis aux participants de renforcer leurs capacités dans les procédures de passation et d'exécution des marchés publics.

Les deux experts-formateurs commis par le centre de formation du Bnetd ont davantage instruit leur auditoire sur le cadre juridique et les principes fondamentaux des marchés publics, les modes et procédures de passation des marchés publics.

La formation a également porté sur la préparation des dossiers d'appels d'offres et l'évaluation des offres, les capacités dans le suivi de l'exécution des marchés.

Le directeur des ressources humaines du Bnetd, Soro Ben Ladji, s'est félicité du bon déroulement des séances de formation. Il a salué la qualité des échanges et l'interactivité entre les apprenants et les formateurs.

« Nous sommes honorés de l'intérêt que portent vos entreprises à ce programme Parcsi », a-t-il dit. Il a ajouté que le Centre de formation du Bnetd est le partenaire idéal pour accroître l'efficacité, affiner les compétences et développer la compétitivité des professionnels, dans leurs différents domaines d'activité.

Le Parcsi est une composante de la stratégie décennale de la Banque africaine de développement, qui en est le principal bailleur. Il s'articule autour de quatre priorités, à savoir nourrir, industrialiser et intégrer l'Afrique, puis améliorer la qualité de vie des populations du continent.

Il a pour mission en Côte d'Ivoire, entre autres, de stimuler la compétitivité industrielle en adaptant l'entrepreneuriat ivoirien à la libéralisation des marchés, conformément aux accords de libre-échange, en particulier avec l'Union européenne, et de promouvoir la création de richesse et d'emplois.

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.