18 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Aménagement urbain/Projet Smart City de Treichville - François Amichia et Siandou Fofana en phase avec Wietc

La salle de conférences du ministère de la Ville, à Abidjan-Plateau, Tour Postel, a servi de cadre ce jeudi 18 avril, à une séance de travail autour de la question de la politique nationale d'aménagement et de restauration du tissu urbain.

Avec à la clé, la mise en synergie d'une vision partagée entre le ministre de la Ville, François Amichia, et celui du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, autour d'un projet inédit d'une « Smart City » (Ville intelligente) qui verrait le jour dans la commune de Treichville.

Commune qui se trouve être administrée par un maire au faîte de la question des défis urbains et du développement des territoires et qui n'est autre que le ministre de la Ville.

M Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des Loisirs, en effet, grâce à l'entregent du lobbyiste Arnaud Ndété a été séduit par le projet d'aménagement d'une cité autonome, par le Pdg de Wietc, M. Shicheng Franck Zhang.

Avec tout ce que cela comporte comme infrastructures immobilières, touristiques, sanitaires, de loisirs, de transports, technologiques, de mobilité, etc., le tout respectant une posture écologique.

Wietc est une entreprise privée chinoise spécialisée en construction et promotion immobilière. Elle est présente en Afrique, à travers 19 pays depuis 29 ans, avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 800 millions de dollars.

Cette rencontre a permis de montrer l'intérêt du groupe, déjà présent en Côte d'Ivoire dans le cadre de la réhabilitation de la Cité administrative d'Abidjan-Plateau et la construction de l'Université de San Pedro, entre autres projets, pour les opportunités d'investir en Côte d'Ivoire avec le concours de partenaires nationaux.

La signature prochaine d'un Mou (mémorandum d'entente) devrait être scellée sous peu, une fois les clauses contractuelles et les engagements étatiques paraphés.

Des partenaires comme la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) devrait faire de ce partenariat pour la réalisation de projets d'envergure dans d'autres villes du pays, en tout cas selon l'assentiment affiché par le ministre François Amichia qui, du reste, a salué l'initiative de son collègue Siandou Fofana pour cette approche synergique.

Faut-il le noter, ce projet qui devrait sortir de terre pour être digne du label de « Ville intelligente » devra respecter six dimensions principales.

Ces critères sont : une « économie intelligente », une « mobilité intelligente », un « environnement intelligent », des « habitants intelligents », un « mode de vie intelligent » et, enfin, une « administration intelligente ».

Ces six critères se connectent avec les traditionnelles théories de la croissance et du développement urbain.

Qui comprennent la compétitivité, l'économie des transports et des technologies de l'information et de la communication, les ressources naturelles, les capitaux humains et sociaux, la qualité de vie et la participation des citoyens à la vie démocratique de la ville.

La notion d'intelligence inclut ici les concepts d'efficience énergétique, d'habitat intelligent, de réseaux intelligents et de mobilité douce.

Cote d'Ivoire

Bombardement de Bouaké en 2004 - Pas de poursuite en France contre 3 ministres

C'est sans doute la fin d'une longue procédure judiciaire pour trois anciens ministres français :… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.