18 Avril 2019

Congo-Kinshasa: Réactions à Goma après la mort d'Ignace Murwanashyaka

Photo: Wikipedia
Ignace Murwanashyaka

L'ancien chef politique des FDLR condamné en Allemagne pour des crimes commis par son mouvement en RDC est décédé. Réactions.

La mort d'Ignace Murwanashyaka est commentée comme un évènement ordinaire. Cet ancien chef des rebelles rwandais FDLR est en réalité surtout connu par les élites. Pour ceux qui peuvent parler de lui, il s'agit d'un ancien souvenir qui rappelle néanmoins que le mouvement armé des FDLR continue à commettre des actes de violence. Placide Nzilamba est un acteur de la Société Civile du Nord-Kivu :

"Paix à son âme et nos condoléances les plus attristées à sa famille. C'est une mort qui arrive alors que la région continue de subir des exactions commises par les FDLR et leurs alliés."

Pour Alain Manzekele, un des notables de la région, Ignace Murwanashyaka n'était qu'un représentant du mouvement, sans influence significatives sur ses actions.

"Je ne vois pas réellement s'il avait une mainmise sur ses sujets... malgré sa condamnation, il y a toujours l'activisme des FDLR partout. Vous allez les trouver dans le Lubero, dans le Masisi, dans le Rutshuru, des FDLR de la branche RUDI, FOCA et j'en passe."

Des opérations militaires en cours

Qui sont les FDLR actuellement ? Comment sont-elles organisées ? Pour l'armée congolaise, ce groupe armé vise la prise du pouvoir au Rwanda en comptant sur une exploitation illégale des ressources naturelles en RDC. Certains bastions de ce mouvement ont été découverts dans le Parc National des Virunga.

Major Ndjike, porte-parole des FARDC à Goma indique que des opérations militaires sont en cours contre ces rebelles.

"Les FDLR constituent l'un des groupes armés étrangers que nous avons la mission de traquer, nous sommes arrivés à diminuer sensiblement la capacité de nuisance de ces FDLR."

La société civile souligne que les FDLR s'adonnent toujours aux actes de violence dans les territoires de Rutshuru et de Masisi. Aussi, leur capacité de nuisance est due aux alliances conclues avec des groupes armés nationaux tels que les Nyatura.

En savoir plus

La condamnation de deux chefs des FDLR est « un signal fort », selon HRW

La condamnation de deux chefs rebelles rwandais des FDLR « est un signal fort » pour d'autres chefs rebelles… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.